La commission GP intronise les pneus connectés

22-12-2016 07:34 Gregory Hellinx

Si la saison 2016 a déjà trouvé sa place dans la bibliothèque historique depuis bien longtemps pour les pilotes, il n’en va pas de même pour les têtes pensantes du Championnat qui ont continué à analyser les incidents de cette saison mouvementée afin de continuer l’adaptation d’un règlement perpétuellement en changement.

C’est ainsi que la Commission GP s’est réunie ce 15 décembre afin d’entériner quelques décisions et en corriger d’autres.     

Le communiqué :

« La Commission Grand Prix s’est réunie le 15 décembre 2016 afin de prendre des décisions concernant le règlement technique de 2017.

La Commission Grand Prix, composée de MM. Carmelo Ezpeleta (Dorna, CEO), Ignacio Verneda (FIM, CEO), Hervé Poncharal (IRTA) et Takanao Tsubouchi (MSMA), en présence de Carlos Ezpeleta (Dorna) et de Mike Trimby (IRTA, CEO - Secrétaire de la réunion), a pris les décisions suivantes lors d’une réunion électronique tenue le 15 décembre 2016 :

Règlement technique - Catégorie MotoGP - Effectif à partir de 2017

Détection automatique des types de pneus

En collaboration avec Michelin et les constructeurs de la catégorie MotoGP™, un nouveau système sera implémenté afin de permettre la détection automatique des pneus que les pilotes utilisent, dans le but de communiquer cette information aux pilotes et aux teams mais aussi aux diffuseurs TV.

La détection des pneus se fera par technologie sans fil. L’information passera par l’ECU unique et sera transmise au système de chronométrage qui fonctionne avec une version mise à jour du logiciel unique.

Allocations de pneus

Afin d’éliminer le désavantage affectant les pilotes qui progressent de la QP1 à la QP2, ces deux pilotes peuvent auront désormais la possibilité de compter un pneu arrière slick tendre en plus dans leur allocation. Le total des pneus mis à disposition de ces pilotes demeure inchangé.

Correction – Allocations de pneus 

Le rapport issu de la réunion tenue par la Commission Grand Prix à Madrid le 2 novembre dernier annonçait que le nombre maximal de pneus pour temps sec et pour la pluie demeurait inchangé, ce qui était incorrect. Le nombre maximal de pneus pluie a été modifié pour passer de cinq à six pneus arrière pluie. (La Direction de Course peut toujours approuver une allocation additionnelle de pneus avant et arrière au cas où toutes les séances et les qualifications aient eu lieu sur piste mouillée) »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Gregory Hellinx

 

 

Articles recommandés :