Loris Baz : "Viñales est le seul capable de se battre avec Marquez"

07-03-2017 07:00 Gregory Hellinx

C’est hier, à Andorre, que Loris Baz a présenté ses nouvelles couleurs pour la saison 2017, sa troisième en catégorie reine.

Au menu du français, on retrouve de nouveau une Ducati même si la vieille GP14 a désormais cédé sa place à la GP15.

Bien entendu, il ne faut pas se leurrer, le top 10 paraît loin et si on en croit les résultats de Sepang (20ème) et ceux de Philip Island (18ème), il semble évident que le français, qui disposera donc d’une moto moins évoluée que celle de son équipier Barbera, devra se battre pour entrer dans les points. Mais malgré tout il reste visiblement confiant.

« Les deux Honda et les deux Yamaha officielles seront toujours devant, en même temps que les deux Ducati et la Suzuki de Iannone. Après, tout est ouvert, cela dépendra de la piste, de la façon dont nous serons au point et de la manière dont nous allons travailler.

Je pense que nous pouvons nous battre avec les Aprilia, avec les motos de chez Tech3 et les KTM. Ensuite, j'ai montré que je pouvais très bien exploiter les conditions particulières en cas de pluie et sans aucun doute, c’est ce que j’essayerai de faire si une telle occasion se présente. Je pense que nous pouvons nous attendre à un grand championnat, même si je ne pense pas qu'il y aura autant de vainqueurs différents que l'année dernière. Mais avec Viñales sur la Yamaha et Lorenzo sur la Ducati, je suis certain qu’il y aura de belles surprises. »

Pour ce qui est du nouveau pilote Yamaha, Loris Baz le met désormais sur un pied d’égalité avec Marc Marquez.

« Je me suis toujours dit que Vinales était le seul capable de se battre avec Marquez en ce moment. Quand ils étaient plus jeunes, il l’a battu, mais par rapport à Marc il a toujours eu moins de soutien et moins de chance dans sa carrière. Mais maintenant, il est au bon endroit ».

Quant au nouveau pilote Ducati, Loris Baz reste confiant mais il ne manque pas non plus de souligner toute la complexité d’une Desmosedici qui, bien entendu, a progressé mais qui, aujourd’hui, reste une machine compliquée.

« La Yamaha et la Ducati sont deux motos très différentes. La Yamaha est beaucoup plus facile, que ce soit pour aller vite ou que ce soit pour garder la même vitesse pendant plusieurs tours. Avec la M1 vous pouvez toujours forcer dans le pilotage mais au final, vous devez toujours être souple. La Desmosedici est une moto un peu plus physique et fatigante. La Yamaha a également une base qui est bonne pour tous les circuits alors que la Ducati exige de plus grands changements de piste en piste. Mais Lorenzo s’améliore déjà, le problème est que le niveau est si élevé qu’un dixième fait la différence entre la victoire et la quatrième place."

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : GPOne

Gregory Hellinx

 

 

Articles recommandés :