Tests Moto2: Marquez, prénom Alex

10-03-2017 18:48 Jean-Claude Schertenleib

Il ne s’agissait, certes, que de tests encore officieux dans la mesure où les teams ne disposaient pas des moteurs qu’ils utiliseront dès la semaine prochaine au Qatar. Reste que le message envoyé par les deux pilotes du team Marc VdS est clair: «Attention à nous!» 

Il a encore fait très chaud à Jerez de la Frontera ce vendredi et plusieurs pilotes ont mis un terme prématuré à leur travail, en renonçant à la troisième séance du jour (17 pilotes en piste, sur 31 présents cette semaine en Andalousie): «On peut toujours apprendre quelque chose. Mais là, cela ne valait vraiment plus la peine. Et j’avais déjà utilisé tous les pneus prévus», rigole Dominique Aegerter, excellent quatrième de la hiérarchie pour le retour de Suter dans la catégorie.

Le bilan de cette troisième journée ressemble à celui des jours précédents, avec un grand équilibre – seize pilotes en moins d’une seconde – et une diversité prometteuse. Héros de la première journée, Miguel Oliveira (KTM) a encore roulé très vite ce matin, lors de la séance la plus rapide de ces trois jours, pour preuve le chrono exceptionnel d’Alex Marquez, l’autre sensation de ces essais, qui a passé en-dessous de la barre des 1’42 au tour. Commentaire d’Oliveira: «Après ce que nous avons réussi mercredi, j’aurais bien voulu améliorer encore mon temps, ce que je n’ai pas réussi pour quelques millièmes. Mais l’impression générale est très positive, c’est une jolie illustration de ce que pourrait être cette saison, puisque tout le monde était en piste. Maintenant, nous pouvons partir au Qatar avec les idées claires pour relever un nouveau défi: la découverte d’un circuit de plus; il sera très intéressant de voir si nous réussissons rapidement à trouver les réglages les meilleurs pour jouer tout devant», explique le Portugais. 

Confirmation, aussi, de la rapide adaptation à la catégorie de trois rookies, Jorge Navarro (5e), Fabio Quartararo (très bon huitième) et Khairul Idham Pawi (16e, juste devant le Belge Xavier Siméon). Et un coup dur: le jeune Espagnol Iker Lecuona est tombé très violemment ce matin. Le pilote du team Garage Plus Interwetten a été relevé avec une fracture de la clavicule droite et une double fracture de l’avant-bras; il a été transporté en ambulance à l’hôpital de Jerez de la Frontera, où les médecins ont immobilisé le côté droit de son corps pour le préparer à une évacuation sur Barcelone, où il devrait être opéré demain samedi.

On ne sait pas encore si, et par qui, il sera remplacé lors du GP du Qatar. Forfait cette semaine (inflammation de l’avant-bras gauche), Lorenzo Baldassari a suivi ces essais du bord de la piste: «Aujourd’hui, je me sentais déjà un peu mieux, mais pas assez pour piloter. Encore un peu de repos et tout ira bien au Qatar», précise l’un des élèves de Valentino Rossi.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Jean-Claude Schertenleib

 

 

Articles recommandés :