MotoGP : Suzuki est convaincu qu’Alex Rins sera un des champions de demain

17-07-2017 08:00 PhotosGP Inside

Le team Suzuki en général et Davide Brivio en particulier ont-ils fait les mauvais choix ? L’an dernier, la GSX-RR était plus que prometteuse entre les mains de Maverick Viñales. On n’en voudra pas au team manager italien de n’avoir pu garder son prodige qui a cédé aux sirènes de Yamaha. Mais la suite porte à discussion. Andrea Iannone a été enrôlé, Aleix Espargaró écarté et pendant que Johann Zarco mettait un pied dans le box d’Hamamatsu, Alex Rins lui était finalement préféré. Bilan après cette demi-saison en MotoGP ? Une catastrophe.

La nouvelle version de la Suzuki semble souffrir au freinage et de d’autres maux, mais les options prises pour les pilotes sont aussi mises dans une balance qui ne penche pas du bon côté. On ne remettra pas le couvert sur un Andrea Iannone peu ménagé ces derniers temps et on s’attardera cette fois sur Alex Rins. Est-il l’espoir de demain ? Pour le moment, il a collectionné les blessures. Une au dos, une autre au poignet droit et une dernière au poignet gauche qui l’a tenu écarté huit semaines de sa machine. Comme début en MotoGP, on peut rêver mieux.

Mais Davide Brivio reste droit dans ses bottes et martèle que son choix finira par payer : « nous n’avons pas eu de chance avec Alex Rins. Il a été blessé trois fois. Son accident en novembre a anéanti sa préparation et pourtant, il a fait neuvième au premier Grand Prix au Qatar. Puis il s’est blessé à l’entraînement avant l’Argentine et il a chuté à Austin. Il est revenu à Assen et au Sachsenring, mais pour lui, c’est comme un nouveau début de saison ».

« Cependant, nous avons déjà pu déceler un grand potentiel en lui. Il ne fait aucun doute que c’est un talent et ses capacités à être rapide avec ces motos sont indéniables. Je suis convaincu qu’il sera un des prochains pilotes de pointe en MotoGP ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

GP Inside

 

 

Articles recommandés :