#SanMarinoGP, Aegerter : « trois ans que j’attendais cela »

12-09-2017 08:00 GP Inside

C’était le 13 juillet 2014, Dominique Aegerter remportait la première course de sa carrière au Sachsenring.

Depuis, l’eau a coulé sous les ponts et elle a même parfois été tumultueuse et notamment en 2016 lorsque le suisse, qui venait de refuser de prolonger son contrat avec CarXpert, était débarqué de son écurie.

En difficulté depuis son passage à la Kalex, il retrouvait une Suter cette saison chez Kiefer avec des résultats encourageants bien qu’en dents de scie.

Mais ce weekend, à Misano, l’histoire était complètement différente puisqu’au terme d’une course folle et compliquée, il venait à bout de son compatriote Tom Lüthi pour offrir à Suter la première victoire depuis son retour à la compétition.

« Je suis très content parce que j'ai dû attendre plus de trois ans pour gagner de nouveau. Je suis très heureux pour moi-même et aussi pour mon équipe. C'est un succès tellement important. Je voudrais remercier tout le monde pour le bon travail que nous avons effectué ce week-end. Le matin, je n’en croyais pas mes yeux quand je me suis réveillé et que j'ai vu qu'il pleuvait. J'avais un très bon rythme sur le sec. Je n'étais pas très content qu’il pleuve.

Pendant la course, les conditions étaient très difficiles. Il y avait beaucoup d'eau dans de nombreux endroits, ce qui rendait la piste très glissante. Quand Franco Morbidelli est tombé devant moi, je me suis dit que je devais rester calme maintenant et ne pas trop pousser. J'ai donc pu maintenir un bon rythme et j'ai livré de belles batailles avec Tom (Lüthi). Dans les dernières moments, Hafizh (Syahrin) a comblé l'écart qui nous séparait mais je pouvais aussi aller un peu plus vite. Les derniers tours ont duré une éternité mais j’ai pu prendre un petit avantage. Je me suis rendu compte que s'ils pouvaient aller plus vite, ils m’auraient passé. De l'autre côté, j’ai aussi pensé que Tom avait le championnat en tête.

En tout cas, je voulais vraiment gagner cette course et j'aurais tout fait pour m’élargir si Tom avait porté une attaque. D'autre part, je n'avais rien à perdre, mais c'était un énorme défi de rester calme et concentré. C'est un grand feeling et je pense que Tom et moi avons écrit l'histoire aujourd'hui. Pour un petit pays comme la Suisse, un tel succès ne se produit pas tous les jours, principalement parce que nous n'avons pas de pistes de course. Je remercie mon équipe et Suter. Ils m'ont donné une moto gagnante ce week-end »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

GP Inside

 

 

Articles recommandés :