Alors M. Lorenzo, cette première victoire Ducati, c’est pour quand ?

17-10-2017 18:20 GP Inside

À trois Grands Prix de la fin de cette saison, Jorge Lorenzo peut commencer à devoir assumer une saison en Grand Prix sans la moindre victoire. Une disette qu’il n’avait plus connu depuis sa première saison dans la catégorie 250cc.

C’était en 2005. Le Majorquin comptait fermement sur le Japon pour concrétiser et on a vu les résultats : polémiques avec Crutchlow puis Zarco et une sixième place finale alors que son équipier Dovizioso dominait Márquez pour une superbe victoire et que Petrucci montait sur le podium avec l’autre GP17…

Alors, certes, il reste l’Australie, la Malaisie et Valence. Cependant, Por Fuera devra avoir en tête que la priorité pour son employeur sera de préserver les chances de Dovizioso pour qui chaque point comptera. De même, si, ce qui suit, peut convenir à la Ducati, ce qui reste ne plaira pas forcément au pilote. Et vice versa !

Sur cette situation, le quintuple titré analyse : « A Phillip Island, je m'attends à ce que l’on soit bien plus performants que lors des tests hivernaux où nous avions rencontré des soucis majeurs. Sepang, en Malaisie semble parfaitement convenir à notre moto, mais pas à moi. Je n’ai jamais gagné là-bas. Mais ça pourrait être un bon week-end, même si ce n’est pas mon tracé favori ».

Il termine : « quant à Valence, c’est un circuit qui me plait beaucoup, mais la Ducati n’y a jamais été à l’aise. La Malaisie et Valence sont exactement l’opposé pour Ducati et moi. Mais c’était bien au Motegi où j’avais le plus de chances de gagner ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

GP Inside

 

 

Articles recommandés :