Luca Marini « vise le top-5 » en 2018

05-12-2017 13:00 GP Inside

J'ai été immédiatement compétitif, ce que je suis toujours incapable d'expliquer (rires). Je connais bien les membres de l'équipe et c'est définitivement un avantage. 

Luca Marini participera en 2018 à sa troisième saison en championnat du monde Moto2. Après deux années passées chez Forward, l'Italien a rejoint le Sky Racing Team VR46 dirigé par son demi-frère, Valentino Rossi. Ses premiers tours au guidon de la Kalex se sont révélés positifs. « J'ai été immédiatement compétitif, ce que je suis toujours incapable d'expliquer, plaisante-t-il au micro de GpOne. Je connais bien les membres de l'équipe et c'est définitivement un avantage. »

Ancien coéquipier de Lorenzo Baldassarri, Marini est également en très bons termes avec Francesco Bagnaia, dont il partagera le box en 2018. Une collaboration qui pourrait, selon lui, aider les deux compatriotes italiens : « Je m'entends bien avec Pecco, nous avons une bonne relation. On pourra peut-être s'entraider en course, mais également en qualification parce qu'il est important de partir devant en Moto2. »

Et l'ex-pilote Forward prévient : s'il faudra se méfier des cadors de la catégorie (Alex Marquez, Mattia Pasini, Miguel Oliveira...), un autre homme sera à surveiller de près : Joan Mir, champion du monde Moto3 sortant. « Mir sera sûrement devant », estime Marini avant de recenser ses performances. D'autant plus qu'il va « rouler avec l'équipe championne du monde », ce qui n'est pas rien.

Quinzième du dernier mondial, Luca Marini a souffert de trop d'abandons (sept, plus deux forfaits). Il s'est néanmoins montré capable de rouler devant, comme à Brno (République-Tchèque) où il s'est classé quatrième, son meilleur résultat en carrière. Il essaiera d'en faire une habitude en 2018 : « Je vise le top-5. J'ai ce qu'il faut pour être dans le top-5. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

GP Inside

 

 

Articles recommandés :