Marquez : « Lorsque vous devez signer un contrat, vous ne pouvez fermer aucune porte »

06-12-2017 15:00 Gregory Hellinx

Bien qu’il reste encore un an de contrat à tous les « gros » pilotes du plateau, les spéculations sur les transferts ont déjà débuté depuis bien longtemps.

C’est ainsi que la presse s’interroge sur la prolongation ou pas de Rossi chez Yamaha, qu’elle se demande comment Iwata va bien pouvoir résoudre le problème Zarco, qu’elle se pose également la question de savoir ce qu’il adviendra de Viñales ou de Lorenzo si Dovizioso confirme son excellente saison.

Autre question également évoquée, la volonté de KTM de s’offrir un coup pour sa troisième année en Grand Prix. On parle de Marquez ou, le cas échéant, de Johann Zarco sile deal ne devait pas se faire avec le premier et que, coincé par Rossi, le management de Yamaha soit obligé de laisser partir le Français.

Bien entendu, et c’est de bonne guerre, KTM a démenti, le manager de Marquez a démenti mais, interrogé sur cet intérêt de KTM, le pilote, de son côté, a estimé qu’il ne pouvait fermer aucune porte. D’autant qu’avec RedBull à la baguette, cette porte serait probablement en or massif !

Est-ce qu’il existe un intérêt de KTM ? Probablement ! Marquez va-t-il y répondre ? On en doute.    

« Ici, chez Honda, je me sens bien, je me souviendrai toujours de qui a cru en moi, m’a amené en MotoGP et le tout en prenant beaucoup de risques en me donnant la moto officielle dès la première année. Malgré cela, lorsque vous devez signer un nouveau contrat, vous ne pouvez fermer aucune porte, vous devez écouter tout le monde et faire le bon choix pour vous à ce moment précis. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

 

Gregory Hellinx

 

 

Articles recommandés :