Hervé Poncharal fait le « pari » Bendsneyder

10-12-2017 20:48 GP Inside

Bo Bendsneyder pilotera en 2018 la Mistral 610 de la structure Tech 3. Un « pari » que Hervé Poncharal assume et auquel il croit.

En 2017, la branche Moto2 de l'équipe Tech 3 a renoué avec le podium après six ans de disette (Bradley Smith, Mugello 2011). Deuxième à Motegi, Xavi Vierge a quitté le team français en fin de saison. Si Remy Gardner conserve sa place chez Tech 3, il aura comme coéquipier le jeune Bo Bendsneyder, tout droit arrivé de la catégorie inférieure.

Vainqueur de la Red Bull MotoGP Rookies Cup en 2015, Bendsneyder a passé deux années chez KTM Ajo en mondial Moto3. Monté sur deux podiums en 2016, lors de sa première année (Silverstone et Sepang), il a connu une cuvée 2017 plus compliquée avec 65 points marqués et seulement six résultats dans le top-10. Le Néerlandais était très (trop) grand pour les petites Moto3. Il roule désormais en Moto2, un chox que Hervé Poncharal explique ainsi :

« C’est toujours un pari quand on engage un pilote venu d’une autre catégorie, mais ça fait deux ou trois ans que je suis Bo et c’est un pilote que j’ai toujours apprécié. Il est rapide en piste, mais c’est aussi quelqu’un de très agréable. Un jour il est venu me voir, avec son manager et c’est une démarche qui m’a vraiment touché. En plus de ça, je me suis aperçu que nous partagions certaines valeurs communes, du coup nous l’avons signé […] »

Pour ses premiers essais, le Hollandais a donné à son équipe des raisons d'espérer de bons résultats. « Ses premiers tours ont été superbes. C’est quelqu’un d’intelligent, qui s’adapte à chacune de ses sorties. Plutôt que de vouloir à tout prix claquer un chrono, il a préféré travailler avec des pneus usés pour voir comment la moto se comportait sur la deuxième partie de course. Ça s’est vraiment bien passé. »

Classé vingt-et-unième à Jerez, Bendsneyder n'était qu'à 1.380 seconde du meilleur temps de Miguel Oliveira, et seulement une demi-seconde de son coéquipier Remy Gardner. Il l'a ensuite battu à Valencia. « Nous sommes tristes d’avoir perdu Xavi. Mais avoir quelqu’un comme Bo, qui nous rejoint dans cet état d’esprit, ça me fait chaud au cœur. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

GP Inside

 

 

Articles recommandés :