Mercato'19 : Morbidelli intéresse déjà !

11-02-2018 22:57 GP Inside

Franco Morbidelli n'a pas encore participé à un Grand Prix MotoGP, mais son nom serait déjà sur les listes de plusieurs équipes pour la saison 2019. En particulier chez Ducati.

La saison 2018 sera sa toute première en catégorie reine, mais Franco Morbidelli attire déjà l'attention. Celle de certaines équipes, en tout cas, comme le révèle Speedweek. L'Italien ferait en effet partie des pilotes qui auraient les faveurs de Ducati pour 2019. Et le patron de l'équipe Marc VDS, Michael Bartholemy, ne l'ignore pas.

Auteur d'une saison 2017 remarquable (8 victoires, 12 podiums, un titre de champion du monde Moto2), l'Italien de 23 ans est considéré comme l'une des nouvelles pépites de la moto italienne. Et Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, chez qui il roule depuis 2016, n'est pas la seule structure à le penser. Plusieurs se sont déjà intéressées à lui. À tel point que des membres de chez Yamaha se sont demandés s'il ne fallait pas inciter Morbidelli à rejoindre Tech3 à la place de Jonas Folger, à l'époque où l'Allemand enchaînait les forfaits – la loyauté de Hervé Poncharal a cependant fait son effet.

S'il a pu le conserver pour cette année, Bartholemy sait cependant que son poulain va être regardé de près. « On entend des rumeurs selon lesquelles Ducati s'intéresse à Morbidelli pour 2019 », explique-t-il. Il veut toutefois garder son calme, et rappelle qu'« en l'espace de deux ans, Franco, qui était un pilote Moto2 normal, est devenu champion du monde. Nous avons eu une bonne saison 2016 et nous avons remporté le championnat du monde avec lui en 2017. Il est resté chez nous. Nous avons un contrat de deux ans avec lui pour 2018-2019, avec une option pour une troisième année ».

Mais le boss du team VDS n'est pas naïf : si les résultats viennent à confirmer le potentiel du pilote italien, il sera financièrement difficile de le conserver. En cas de départ, il souhaiterait que Morbidelli reste chez Honda – par exemple chez Repsol – pour la raison suivante : « Nous avons une clause dans le contrat qui stipule que nous obtiendrons quelque chose de Honda s'ils prennent un de nos pilotes. Ce ne serait pas mal, et une bonne compensation pour tout l'argent que nous payons au HRC. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

GP Inside

 

 

Articles recommandés :