Aprilia en Thaïlande pour mettre la RS-GP sur le bon chemin

14-02-2018 13:34 GP Inside

Après des essais mitigés en Malaisie, Aprilia espère profiter des trois journées de tests sur le circuit Chang pour mettre en place les mécanismes de la saison 2018.

À Sepang il y a 15 jours, il fallait descendre au quatorzième rang pour trouver la première Aprilia, celle d'Aleix Espargaro. Pointé à une seconde de Jorge Lorenzo, l'Espagnol est passé sous la barre des 2 minutes mais peine encore à combler le déficit moteur de son prototype. Le même problème pourrait se poser dans les prochains jours à Buriram. « Le circuit semble un peu étrange, explique Espargaro. Il a beaucoup de lignes droites, mais je suis confiant sur le fait que nous allons faire un bon test. »

Nul ne sait ce que Aprilia va apporter au moteur de sa RS-GP en Thaïlande. La nouvelle version devrait être prête pour le Qatar, mais même sans cela, Espargaro sait que ce rendez-vous asiatique est capital. « Pour nous, il est fondamental de tester la nouvelle RS-GP sur un circuit différent, pour avoir le plus d'informations possibles et continuer à progresser avant le début de la saison. »

Son coéquipier Scott Redding est lui en difficulté au guidon de l'Aprilia. L'ancien pilote Ducati n'a obtenu que le vingt-troisième chrono des essais de Sepang, à près de deux secondes de Lorenzo. Pour le Britannique, ces trois journées passés à Buriram doivent donc absolument lui permettre de redresser la barre. Car le premier Grand Prix va ensuite arriver vite, très vite.

« Nous avons deux objectifs en tête, précise-t-il : préparer la course et poursuivre le développement de la machine. Il y a quelques petites choses du test de Sepang que je veux vérifier. Je veux aussi expérimenter d'autres choses. J'aime découvrir une nouvelle piste, c'est passionnant. Après ces trois jours, nous aurons les idées plus claires sur la position où nous sommes. »

Stay tuned ! 

Rejoignez-nous sur Facebook

GP Inside

 

 

Articles recommandés :