Jules Danilo, 0 point mais en progrès

16-05-2018 15:21 GP Inside

Jules Danilo connaît un début de saison compliqué en Moto2. Le Français s'est confié à MotoGP.com avant son Grand Prix de France. Nous reportons ici les passages les plus intéressants de l'entretien.

Arrivé en Moto2 cet hiver, Jules Danilo n'est pas encore parvenu à rentrer dans le top-20. Le Français, qui découvre la catégorie, fait face à plusieurs difficultés. Après quatre Grands Prix, il ne s'est jamais mieux qualifié que vingt-neuvième et a comme meilleur résultat une vingt-quatrième place lors du Grand Prix d'Espagne.

Les difficultés, il a commencé à y faire lors des essais hivernaux. Ses premiers tests se passent bien, il pointe à 2.3 du secondes du leader, « mais en travaillant durant l’hiver, j’étais plein de bons espoirs. Malheureusement quand j’ai repris la piste à Valence en février, la pluie s’en est mêlée. Du coup nous n’avons pas pu tester beaucoup de choses, si bien que j’ai eu l’impression de revenir en arrière. D’autres roulages ont été annulés et c’est là que les choses ont commencé à se compliquer ».

Danilo est donc arrivé au Qatar avec du retard à rattraper. « Malgré tout, j’ai progressé à chacune de mes sorties ce week-end là, mais nous étions loin d’être au point, regrette-t-il. Les deux épreuves suivantes furent très compliquées… À Termas j’ai le frein arrière qui a pris feu, ensuite j’ai eu des soucis d’embrayage en course. Du coup je n’ai pu faire qu’un seul tour. À Austin j’ai également eu quelques problèmes durant le week-end et puis la moto n’a pas démarré sur la grille. Alors à Jerez nous avons en quelque sorte procédé à un ‘reset’. »

À Jerez de la Frontera, le pilote du SAG Team a progressé à chaque séance. « Au warm-up je suis descendu à moins de deux secondes du premier, ce qui ne m’était encore jamais arrivé en Moto2, ce qui paraît assez incroyable. Ce fut un peu comme un nouveau départ ! » Alors qu'il se battait pour le top-25, Danilo a chuté et est reparti pour finir vingt-quatrième, profitant des erreurs des autres. « Actuellement je me situe un peu entre deux groupes. L’objectif sera donc ces prochaines courses, de me rapprocher du groupe des points. »

Ce week-end, Danilo retrouvera une piste du Mans qu'il apprécie. « J’y ai réalisé de belles prestations, même si j’y ai connu pas mal de chutes », explique-t-il. Septième l'an dernier, il . Maintenant sur la Moto2, c’est totalement différent. C’est comme s’il fallait redécouvrir une piste à chaque fois, les références changent. Le plus important sera de continuer à progresser, de réduire un peu plus l’écart et pourquoi pas d’accrocher le groupe en bagarre pour les points. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

GP Inside

 

 

Articles recommandés :