#FrenchGP, Rossi : « optimiste ? Je n’ai pas le choix ! »

17-05-2018 23:00 Gregory Hellinx

Aujourd’hui, au Mans, Valentino Rossi était présent à la conférence de presse, ce qui n’avait plus été le cas depuis l’Argentine et on ne peut pas dire qu’il y ait montré un visage extrêmement optimiste.

En effet, en proie à des soucis avec la M1, à l’instar de 2017, la course de Jerez aura de nouveau été compliquée pour les pilotes factory Yamaha.

Difficile donc d’être optimiste face à une situation où tous les espoirs reposent désormais sur les ingénieurs d’Iwata qui, en une saison et demie, n’ont pas encore su trouve la parade.   

« D'une manière générale, je ne peux pas être très optimiste. Nous n’avons rien de nouveau, nous connaissons nos limites. Si nous parlons de l'avenir, mon optimisme est au plus haut niveau, mais nous n’avons pas vraiment beaucoup de choix : je dois l’être.

Il est difficile en ce moment de dire combien de temps cela prendra pour résoudre nos problèmes. Chez Yamaha ils travaillent et avant la deuxième moitié de la saison il y a quelques jours de congé qui pourraient être utiles. Je préférerais cependant qu'ils réussissent avant ça.

Le Mans est une piste sur laquelle je n'ai pas beaucoup gagné pendant ma carrière, mais j'y ai toujours disputé de bonnes courses. Même avec la Ducati, j'étais monté sur le podium. Il y a quelques freinages difficiles et des changements de direction qui me plaisent. La Yamaha a toujours été fort sur cette piste. Je pense que nous pouvons être plus compétitifs qu’à Jerez, mais il faudra voir son niveau par rapport aux adversaires. En MotoGP, le niveau est très élevé et rien que pour se maintenir dans le top 5 il faut avoir des performances similaires à celles du gagnant. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Gregory Hellinx

 

 

Articles recommandés :