Officiel : Joan Mir sera pilote MotoGP en 2019

11-06-2018 13:59 GP Inside

Joan Mir a signé en catégorie MotoGP. Il effectuera les saisons 2019 et 2020 dans les rangs du Team Suzuki Ecstar.

« Je voudrais ne pas passer trop d'années en Moto2. [...] Le souhait serait d'un an, mais c'est très difficile. » Dès cet hiver, Joan Mir avait annoncé la couleur : il ne voulait pas s'éterniser en catégorie intermédiaire. Ces derniers jours, l'information selon laquelle le transfert de l'Espagnol en MotoGP était en cours de négociation s'était propagée. La piste Mir menait à l'équipe officielle Suzuki, aux côtés de son compatriote Alex Rins. C'est désormais signé pour deux saisons.

« Joan Mir n’a que 20 ans et pourtant il est déjà été sacré champion en inscrivant pas moins de 10 victoires la saison dernière, a réagi son futur team-manager Davide Brivio. Il a déjà démontré un certain potentiel : il peut être très rapide, redoutable, tout en étant plein d’esprit et gentil… Tout ce que nous recherchons chez un pilote […] En discutant avec lui, j’ai pu voir que ses idées étaient assez claires, que notre projet l’avait séduit et qu’il voulait nous rejoindre. Ce fut un véritable boost pour nous. Bien sûr, nous savons qu’il aura besoin de temps pour apprendre à nous connaître et pour gagner en expérience, mais nous avons pleinement confiance en son potentiel. La direction de Suzuki nous a encouragés à poursuivre cette philosophie du jeune pilote et je pense que Joan correspond tout à fait au profil. »

Après avoir misé sur Maverick Viñales puis Alex Rins, Suzuki serait donc en passe de recruter un nouveau jeune espagnol dans ses rangs. À bientôt 21 ans, Joan Mir est champion du monde Moto3 sortant et vient d'obtenir, au Mans puis au Mugello, ses deux premiers podiums en catégorie Moto2. Très largement classé meilleur rookie après cinq Grands Prix, il devrait n'avoir aucune concurrence pour ce rang. Et pourraient même se mêler à la lutte pour le top-3 final.

« Notre team a toujours essayé de regarder sur le long terme, ce qui suppose aussi de parier sur de jeunes pilotes qui ont selon nous un certain potentiel, a justifié Shinichi Sahara, l'un des leaders du projet Suzuki en catégorie reine. Nous l’avons fait en 2015, puis en 2017 avec Álex Rins et de nouveau maintenant avec Joan Mir. C’est un talent que nous voudrions voir grandir, en même temps que notre moto. Il est actuellement engagé en Moto2 et nous lui souhaitons d’en profiter pleinement, mais d’un autre côté nous avons hâte de travailler avec lui, d’assister à ses débuts en MotoGP. Nous croyons en ses capacités. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

GP Inside

 

 

Articles recommandés :