Interdire les transferts avant la mi-saison ? Pirro est pour

23-06-2018 18:13 GP Inside

Sept courses ont été disputées en 2018 et la grille du championnat du monde MotoGP 2019 est déjà quasi-verrouillée. Pour Michele Pirro, un règlement devrait l'empêcher.

« Pour Ducati, c'est une grosse perte », a récemment réagi Michele Pirro au sujet du départ de Jorge Lorenzo chez Honda. Situation cocasse et embarassante lors du Grand Prix d'Italie : on apprenait que Danilo Petrucci allait remplacer Lorenzo au Ducati Team le samedi matin ; dimanche après-midi, Lorenzo gagnait la course. Il était alors trop tard.

Comme chaque année depuis maintenant pas mal de championnats, il n'a pas fallu attendre les premières courses pour que la grille du mondial 2019 soit bien remplie. À l'heure où sont écrites ces lignes, sept Grands Prix sur dix-neuf ont été disputés et dix-neuf places sont déjà officiellement prises – nous en comptons officieusement vingt-et-un. 

Il y a peu, Valentino Rossi estimait que les contrats étaient signés trop tôt (lire ici). C'est maintenant au tour de son compatriote Michele Pirro de monter au créneau. « Je pense que le choix du pilote devrait être fait après la première moitié de la saison, a-t-il déclaré. Il devrait y avoir une règle qui l'impose. Je pense que les responsables [du championnat] doivent réagir, maintenant. »

« Dans notre cas cela a un impact négatif, poursuit-il, car en 2019 Lorenzo se rend dans une autre équipe et va offrir ses connaissances aux adversaires. À Barcelone, la fête après la victoire a été ruinée par la pensée de l'année prochaine. » Pour rappel, Lorenzo a été annoncé chez Repsol Honda peu après son triomphe en Italie, puis a dominé le Grand Prix de Catalogne de A à Z.

Ce schéma est également réducteur pour quelqu'un comme Michele Pirro, car en tant que wild-card il n'entre en scène qu'à l'arrivée des pilotes en Europe. Or, en dépit de bons résultats – neuvième, cinquième et neuvième l'an dernier –, le pilote Ducati ne peut prétendre à un guidon puisque tous sont déjà pris. « Je ne commence mon premier week-end de course MotoGP qu'en juin. Bien sûr, si tout est décidé sur le marché en mars, je n'attirerai l'attention d'aucune équipe. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

GP Inside

 

 

Articles recommandés :