Bridgestone mènera des essais à Philip Island, avec les pilotes Honda mais sans Stoner

17-12-2013 10:45 Gregory Hellinx

Philip Island avait besoin de faire peau neuve et ce fut chose faite en 2013. Malheureusement, comme on s’en souvient, le nouvel asphalte était tellement abrasif qu’il détruisait le capital gomme des motos en quelques tours.

Du coup, la Commission Course se voyait dans l’obligation d’adapter le format de ses Grands Prix en réduisant celles du Moto2 et du Moto3 et en prévoyant le fameux ‘flag to flag’ pour le MotoGP.

Toutefois, les critiques ne manquaient pas de s’abattre sur les manufacturiers qui, semble-t-il, n’avait pas réellement senti venir le coup alors que le nouvel asphalte était en place depuis plusieurs mois.

Mais ce défaut de prudence, Bridgestone ne le commettra pas une seconde fois puisque cet hiver, du 3 au 5 mars, il organisera un test de trois jours ouvert aux écuries de la catégorie reine.

C’est ainsi qu’on apprenait, hier, que Repsol Honda y enverrait ses deux pilotes titulaires. Si Shuhei Nakamoto avait envisagé d’y envoyer Casey Stoner, c’est toutefois une possibilité que les circonstances de ce test ne lui permettront pas.

« Casey ne sera pas présent lors de ces tests. Nos deux pilotes d’usine iront à Philip Island. Bridgestone va fabriquer des pneus mais pas en grande quantité et si nous envoyons trois pilotes, le manufacturier pourrait rencontrer quelques problèmes d’approvisionnement.

Chez Bridgestone, ils ne sont pas encore certains du type de pneu qu’ils vont fabriquer pour Philip Island et c’est le but du test. Ils amèneront différentes constructions et différents composés ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Gregory Hellinx

 

 

Articles recommandés :