Leon Camier pense au frein arrière pour aller de l'avant en MotoGP

08-09-2014 14:11 PhotosGP Insite

Sans emploi au terme d'une saison 2013 passée avec une Suzuki en Superbike, mais pigiste reconnu, et apprécié, cette année, dans le même Superbike puis à présent en MotoGP, ce n'est rien de dire que la carrière de Leon Camier suit une trajectoire originale. Après s'être fait les dents sur une BMW en version EVO en lieu et place du Français Sylvain Barrier blessé, c'est aujourd'hui le champion du monde 2006 Nicky Hayden qu'il remplace sur une Honda RCV1000R du team Aspar.

Un provisoire qui dure puisque, ce week-end, à Misano, il effectuera son quatrième Grand Prix aux côtés d'un plus aguerri Aoyama avec qui il se mesure sans sourciller. Le Britannique, aussi ancien officiel d'Aprilia du temps du WSBK avec Max Biaggi, est même déjà classé au championnat, avec un point conquis à Brno, dès sa deuxième apparition à ce niveau. Pour autant, le Grand Prix de San Marin qui se présente risque d'être sa dernière occasion de briller parmi l'élite.

De fait, il s'est particulièrement entraîné au lendemain d'une course nationale à Silverstone conclue aux portes des points. Comment ? En allant à Aragon faire du dirt-track en compagnie d'un Bradley Smith transformé en instructeur de luxe. Le tout pour peaufiner une technique bien particulière : l'usage du frein arrière : « utiliser le frein arrière aussi souvent que de besoin n'est pas quelque chose de naturel pour moi » explique Leon qui ne veut pas rester à la maison. « Dans les virages à gauche, je ne m'en sors pas trop mal et je suis en mesure de suivre Bradley. Mais dans les enchaînements à droite, je suis largué. C'est aussi une question de position du corps et de mettre la moto au bon endroit. »

Pour Misano, en plus de sa technique de pilotage, le Britannique a pensé à son plan de bataille : « le plan sera de prendre comme base les réglages de Brno et de faire autant de tours qu'il sera possible de faire. A Silverstone, on a couru après le temps perdu lors de la première séance libre. Je n'avais pas de repères sur l'usure et la température des pneus et c'est quelque chose que je vais avoir bien ancré en tête dès les premières minutes du vendredi. »

Leon Camier devra ensuite laisser sa place à Nicky Hayden qui devrait retrouver son guidon à Aragon après une longue convalescence due à un poignet blessé. Pour 2015, la rumeur veut que la Honda Aspar revienne à notre Français Loris Baz actuellement officiel Kawasaki en Superbike.

Stay tuned !

Source: Bikesportnews

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter 

 

GP Insite

 

 

Articles recommandés :