Alexis Masbou se fera opérer du fémur le 22 décembre prochain

16-12-2014 07:45 ExclusifGP Insite

C'est un Alexis Masbou serein et habité du devoir accompli qui nous a accordé quelques minutes de son précieux temps actuellement consacré à sa préparation physique. Ceci en vu d'une campagne 2015 que le Français espérera encore plus belle que cette année 2014 pourtant meilleure saison du tricolore depuis le début de sa carrière en Grand Prix. C'était en 2003, déjà, et il lui aura fallu attendre onze ans pour enfin décrocher une victoire. Un moment inoubliable vécu à Brno.

L'an prochain, il sera toujours sur une Honda, mais au sein du team RTG avec John McPhee comme équipier. Il y aura aussi un compatriote appelé Quartararo qui s'installera dans un clan Honda sorti victorieux de son duel avec KTM pour le titre des pilotes grâce à Alex Marquez. Autant de signaux qui poussent l'Albigeois à s'affûter encore un peu plus. Car 2015 devra aussi être le tremplin pour d'autres ambitions en 2016.

A 27 ans, Alexis sait qu'il est temps de faire ce qu'il faut pour s'imposer en Moto3. Cet hiver, il ne laissera rien au hasard dans sa préparation. C'est aussi pour cela que, le 22 décembre, il passera sur la table d'opération : « il s'agit d'enlever une broche à mon fémur blessé. Après le poignet l'an dernier, c'est maintenant au tour du fémur. Sauf que cette fois, il ne s'agit que d'une opération bénigne. La convalescence sera courte et je pourrai donc reprendre l'entraînement assez vite. » Une préparation que celui qui a fini sixième du dernier championnat Moto3 avec 163 points et deux podiums expliquent ainsi : « je fais beaucoup de cross avec ma nouvelle Honda. Elle est merveilleuse, vraiment, c'est un avion, je l'adore ! C'est la première année où je peux enfin me préparer sans me poser des questions sur des blessures. Je vais perdre du poids. Je vais aussi me pencher sur mes séances d'essais. Il me faudra partir du plus haut de la grille de départ l'an prochain. Et puis je vais faire des travaux ans ma maison d'Albi ! »

Un retour parmi les siens aussi roboratif : « ça fait du bien de retrouver la famille, les amis, de revoir tout le monde » reconnaît-il avant de confesser : « il y aura un autre problème à régler cet hiver. Il faut que j'élève mon niveau de jeu au squash car Louis Rossi s'est sacrément amélioré. Il faut que je mette ça au point et que je recommence à le battre plus facilement ! » Un Louis Rossi qui est toujours son compagnon dans le paddock tandis que les deux hommes continuent à travailler sur un projet qui pourrait les rendre compagnons d'écurie : « nous n'avons pas abandonné notre projet pour le Moto2. Je veux être dans cette catégorie en 2016 et ce serait bien dans un team avec Louis Rossi. » Et donc, aussi une Mistral 610. Une ambition qui passe forcément par une excellente saison 2015. Y'a plus qu'à !

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


GP Insite

 

 

Articles recommandés :