Qatar, jour 1 : Dovizioso est rouge de plaisir

Ce n’est rien de dire que les Ducati ont fait leur effet dès l’entame du premier des trois jours que le MotoGP s’est aménagé sur le tracé de Losail pour ses derniers tests de l’intersaison 2015. Avec une GP15 entrevue lors de la précédente expédition en Malaisie, les rouges ne s’en sont pas laissés compter durant les sept heures de travail, si ce n’est que pour quelques minutes livrées en tête à un Marc Marquez qui a ensuite laissé le duo de Borgo Panigale reprendre les commandes de l’exercice. 

Une performance d’autant plus significative qu’elle n’est pas cette fois due aux seuls avantages réglementaires dont jouissent les machines italiennes. Car les pilotes concernés l’assurent, ils n’ont pas eu besoin d’utiliser le subterfuge du pneu extra-tendre mis à leur disposition pour asseoir ainsi leur suprématie. Le plus clair sur le sujet à été un Andrea Dovizioso qui s’est fait griller la politesse par son équipier pour 98 malheureux millièmes : « je n’ai pas utilisé ces gommes extra-tendres » a ainsi clairement clamé Dovi alors que Iannone a été plus évasif sur son cas parlant de performances aussi intéressantes avec des pneus neufs qu’avec des pneus usés. Mais quoi qu’il en soit, le fait est là : il faudra bel et bien compter avec cette Ducati GP15 cette année : « nous sommes plus compétitifs que lors de nos derniers tests à Sepang. » Et l’Italien prévient : « nous pouvons aller plus vite car nous avons encore des choses à essayer demain et le jour suivant. » 

Dame, voilà qui ne va pas manquer d’agacer la concurrence qui peut légitimement se demander si le règlement aménagé pour les rouges a toujours sa légitimité. Mais on en n’est pas encore là, et Andrea Dovizioso préfère se délecter de ce moment de domination après deux saisons passer à subir : « je suis très heureux de ce premier jour qu Qatar. Nous sommes rapides d’entrée, et c’est un signe important. Bien sûr, il nous reste encore beaucoup de travail à accomplir sur différents aspects de la GP15 avant de nous lancer dans la première course ici même, à Losail, mais je suis déjà satisfait des réglages que nous avons trouvés. Nous allons poursuivre avec d’autres pistes de travail qui vont nous permettre de mieux cerner la moto. Mais je le répète, cette entame a été très positive. » 

Au terme des seconds tests de Sepang, l’homme de la technique Gigi Dall’Igna se demandait encore si, pour le lancement de la saison au Grand Prix du Qatar, il alignerait la GP14.3 au lieu de la nouvelle GP15. A présent, il semblerait que les derniers doutes aient été levés sur le sujet. 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


 

 

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de