Qatar, jour2 : Lorenzo n’a pas le sourire, Rossi tente de le conserver

Hier, à Losail, en répétant leurs performances de la veille, les pilotes Ducati ont clairement fait comprendre à leurs concurrents que le retour de la Desmosedici sur le devant de la scène n’était pas un feu de paille et que désormais, il faudrait compter avec eux non seulement pour les qualifications mais également pour la victoire.

Ce n’est donc pas une bonne nouvelle pour les pilotes Yamaha qui ne devraient plus être les seuls à se lancer à la poursuite de Marc Marquez et qui, hier encore, faisaient surtout figure de troisième force du plateau.

Malgré une légère amélioration, Jorge Lorenzo gardait l’humeur maussade au terme de la séance.

Jorge Lorenzo4ème / 1’55.500 / 51 tours : « C’était une nouvelle journée difficile. Les conditions de la piste ne se sont pas beaucoup améliorées, mais un peu tout de même. Même si nous avons un peu amélioré le feeling avec la moto, nous sommes encore loin du chrono le plus rapide. Nous avons essayé beaucoup de choses mais tout le monde a réalisé un grand pas en avant, nous verrons donc ce qui se passera demain. Nous avons trouvé quelque chose d’important et nous ferons aussi une simulation de course pour voir comment la moto fonctionne ».

Même son de cloche ou presque chez Valentino Rossi si ce n’est qu’à l’inverse de son équipier, il réussissait une belle fin de journée, ce qui lui permettait de conserver quelque peu le sourire.

Valentino Rossi5ème / 1’55.581 / 61 tours : « C’était une journée difficile pour moi, car nous avons beaucoup travaillé sur les réglages de la moto afin d’améliorer notre feeling et d’être plus rapide, mais nous n’avons pas obtenu l’amélioration que nous attendions. J’étais dans une situation difficile, mais heureusement, lors de la dernière heure, nous avons modifié quelque chose. Nous avons fait un pas en arrière et nous avons suivi un autre chemin. La dernière partie de la journée a été bonne parce que j’étais rapide aussi bien avec le pneu dur qu’avec le tendre et que j’ai pu améliorer ma position. Je suis dans le top cinq, mais surtout, j’ai pu améliorer mon rythme et tourner dans la fenêtre des 1’55, ce qui, à la fin, n’est pas si mauvais. Nous devons continuer à travailler pour demain et essayer de nous préparer autant que possible pour le week-end de la course. Nous avons d’autres choses à essayer, d’autres pièces et d’autres réglages et nous devons nous prononcer sur les pneus. Aujourd’hui, nous avons accompli un travail acharné, avec beaucoup de tours, beaucoup d’efforts et finalement, c‘était une bonne journée. Nous avons fait du bon travail et nous avons trouvé quelque chose de bon à la fin ».

Photo : photomontage.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de