Qatar, jour 2 : Dani Pedrosa en quête d'équilibre

Ces derniers tests de l’intersaison 2015 du MotoGP ne se déroulent pas tout à fait comme prévu. On aurait pu s’attendre à une répétition générale du duel, attendu au prochain Grand Prix du Qatar de cette fin de mois, entre Honda et Yamaha. Au lieu de ça, on a le spectacle de deux Ducati officielles qui jouent les lièvres tandis que les favoris semblent s’épuiser à les poursuivre. Parmi eux, seul Marc Marquez paraît en mesure de donner le change sur un tour rapide. Un scénario qui n’est pas à l’avantage de ses rivaux directs. 

On peut penser que ces diablesses de GP15 jouent à fond la carte de leurs avantages réglementaires, mais le fait est que sans elles, Marc Marquez donnerait la leçon au trio qui s’est déclaré pour lui chiper sa couronne mondiale. Car tant Lorenzo, Rossi que Pedrosa sont relégués à plus d’une demi-seconde du double titré du HRC. Et ceux-là répètent la même rengaine depuis leur arrivée à Losail : un manque de grip à l’avant, un défaut d’adhérence à l’arrière, ce qui induit un manque de confiance du pilote au milieu. Fâcheux. 

Et ce d’autant plus que ce n’est pas parce que l’on a une RC213V que l’on est épargné par le doute. Exemple avec Dani Pedrosa qui se cherche encore dans le désert du Qatar : « nous sommes en mesure de faire progresser notre niveau » constate l’Espagnol en comparant ses propres chronos. « Nous accomplissons plus de bons tours et nous sommes plus réguliers, ce qui est positif. Nous travaillons sur l’avant de la moto et nous avons essayé une nouvelle fourche pour trouver de meilleures sensations en entrée de virage. » 

Certes, mais il y a aussi l’arrière de la machine : « nous allons maintenant nous concentrer sur l’arrière pour voir si nous pouvons trouver une meilleure adhérence. C’est important ici car vous passez de longs moments en appui et je suis convaincu que le moindre progrès dans ce secteur nous permettra de nous améliorer. » Dani Pedrosa a terminé la seconde soirée qatarie à 675 millièmes du meilleur temps d’Andrea Dovizioso qui n’a repoussé Marc Marquez que de 184 millièmes. 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


 

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de