Ducati trop favorisé ? Gigi Dall'Igna riposte

La domination des Ducati durant les tests d’intersaison qui se déroulent actuellement sur un tracé de Losail qui recevra, aussi, à la fin du mois, le premier Grand Prix de la saison, agite les coulisses du MotoGP. En cause, non pas la légalité de la GP15, mais bel et bien le règlement lui-même, pensé l’an dernier pour permettre au constructeur transalpin de rattraper son retard sur ses homologues Japonais. Or, les Italiens ont si bien travaillé sous la direction de la nouvelle recrue Gigi Dall’Igna que les voici à présent prétendants à la victoire. De quoi, en effet, faire grincer des dents. 

Il n’est que Marc Marquez, sûr de sa force à s’en amuser. Car lui, voit dans les motos rouges autant d’obstacles pour ses adversaires qui auront donc plus de mal pour l’atteindre. Valentino Rossi a été le premier, dès les essais de Sepang, à soulever le lièvre tandis que Pol Espargaro, de chez Tech3, parle d’un coup du lapin. Le nouveau rythme des motos rouges les rendent à présent difficile d’accès pour le pensionnaire d’un team satellite qui vient de comprendre que ses espoirs de podium cette année venaient d’en prendre un sérieux coup. 

Une frustration exacerbée par ce sentiment d’injustice nourri par l’idée d’être incapable de défendre ses chances à armes égales. Bref, ça grogne, à tel point que l’auteur du délit, Gigi Dall’Igna est sorti pour la première fois de sa réserve. Au Qatar, il a mis les choses au point : « c’est une polémique inutile. Par le passé, il y a eu d’autres concessions concernant d’autres constructeurs et Ducati n’a jamais protesté. Les règles sont sur la table. Nous les avons lu et interprété justement je crois. Je ne suis pas du genre à fustiger mes concurrents s’ils savent tirer les avantages du règlement. » 

Puis il poursuit : « nos résultats proviennent d’un règlement qui est appliqué. Sans ces concessions, il est vrai que nous aurions mis plus de temps pour atteindre nos objectifs. Nous aurions mis trois ans au lieu d’une saison. Mais le championnat aurait aussi été moins excitant. Et si certains constructeurs ont décidé de venir en MotoGP, c’est aussi parce qu’il y a ces aménagements. Alors c’est en fait tout le MotoGP qui a bénéficié de cette situation. » Fermez le ban ! 

Stay tuned !      

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: speedweek

 

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de