Tests au Qatar : Abraham en a surpris plus d'un

Ces derniers tests du MotoGP sur un tracé de Losail qui accueillera, à la fin du mois, le Grand Prix du Qatar pour le lancement de la saison, auront décidément été le rendez-vous de toutes les surprises. Des Ducati GP15 autoritaires dès leur mise en route, des Yamaha battues froid et un Marc Marquez au-dessus de la mêlée qui ne s’est guère offusqué de la domination des motos rouges… Il est même allé jusqu’à la météo pour nous déstabiliser, avec une pluie en plein désert qui a prématurément mis fin à cette intersaison. On a tout passé en revu ? Pas tout à fait. On a oublié le cas Karel Abraham. 

Karel Abraham, c’est le fils d’un papa qui lui permet de jouer dans la cour des grands où il ne se fait pas beaucoup d’amis. Dernièrement, lors du second passage sur le tracé de Sepang, il s’était attiré les foudres de Cal Crutchlow et de Scott Redding à trop vouloir les suivre de près dans les tours rapides. Bref, pas de quoi asseoir une légitimité et revendiquer du charisme. Et pourtant, le même Karel Abraham revient de ses travaux à Losail avec une mention très bien justifiée par une place dans les dix premiers sur une feuille des temps où il pointe meilleur des pilotes de la catégorie Open. 

Avec sa RC213V-RS, le Tchèque ne s’est pas seulement permis de mettre sous l’éteignoir les autres Honda du même type que la sienne, mais il a aussi montré sa roue arrière au même Scott Redding équipé d’une RC213V. Last but not least, tout ça c’est magnifiquement accompli avec une moto équipée en freins Nissin et suspensions Showa. Autant de noms rejetés d’abord par Stefan Bradl et subis ensuite par Alvaro Bautista. Abraham, lui, semble pourtant bien en faire son bonheur. 

Dixième avec un chrono qui le place seulement à 858 millièmes du meilleur temps absolu de Dovizioso, le pilote AB Moto Racing donne le coup de grâce en précisant sa monte pneumatique au moment de sa performance : « j’ai roulé avec un pneu avant tendre et un arrière dur. C’est une combinaison que je compte utiliser en course. Dommage que le troisième jour ait dû être annulé car nous avions encore des choses à améliorer. Mais nous sommes pleinement satisfaits et nous attendons maintenant avec impatience le début de saison. » 

Une sorte de métamorphose alors que, jusque là, le même Abraham jurait qu’il aurait le plus grand mal à s’approcher du top 15. Mais, depuis, de nouveaux composants Showa et Nissin sont arrivés. Deux noms qui ont aussi une revanche à prendre sur le MotoGP. 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: speedweek


 

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de