Tests à Jerez, jour 2: le point à la mi-journée.

Les premières sessions de cette deuxième journée ont eu lieu sur une piste encore humide, suite à une pluie nocturne, mais séchant partiellement et progressivement pour atteindre une vingtaine de degrés vers midi.

Alors que nombre de pilotes, jugeant que le jeu n’en valait pas la chandelle, ont préféré attendre l’après-midi que les choses s’améliorent, certains ont néanmoins effectué une vingtaine de tours avec les pneus pluie, jusqu’à dégradation complète de ces derniers. C’est le cas notamment de Robin Mulhauser dont la photo du pneu illustre cet article.

Les chronos deviennent intéressants et, avec un peu de chance,  les choses vraiment sérieuses devraient donc pouvoir commencer cet après-midi. Si une nouvelle averse ne vient pas détremper à nouveau la piste d’ici là…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de