Test à Jerez, jour 2 : Zarco se mouille

La dernière escapade à Jerez du Moto2 qui en a presque terminé avec son intersaison 2015 est d’ores et déjà marquée du sceau de la pluie. Des averses qui ont annihilé toute velléité de performance pure. Pour autant, l’opération n’aura pas été un coup d’épée dans l’eau car le plateau en a profité pour s’aguerrir sur une piste humide qui s’invitera sans aucun doute cette année. Parmi ceux qui se sont ainsi mouillés, au sens propre comme au figuré, on note l’opiniâtreté d’un Johann Zarco qui a montré ses ambitions pour cette saison. Véloce sur le sec et constant sous la pluie, le Français sera un client pour le titre mondial. 

Un rythme qui lui a donné une certaine sérénité. Au sein d’un team Ajo avec qui il a des affinités depuis le temps de la 125, le tricolore est heureux de sa nouvelle Kalex et de la méthode de travail établi. Sa violente chute lors du premier jour ne l’a pas refroidi puisqu’il s’est montré autoritaire lors du second et même désintéressé lorsque la piste s’est asséchée. Le signe d’un pilote en totale maîtrise de son art : « c’était intéressant de piloter sous la pluie ce mercredi » a-t-il commenté. « on a monté les slicks sur la fin, mais l’objectif n’était pas d’être rapide dans ces conditions. Mais plutôt de bien développer de bonnes sensations sur une piste mouillée. » 

« On a aussi travailler nos départs. Dans l’ensemble, j’ai été régulier, et c’est bien là l’essentiel. Je suis bien aussi sur le sec. J’espère que la pluie va nous lâcher un peu pour le dernier jour ce qui nous permettra de se mettre dans le rythme pour le Qatar. L’équipe a tout ce qu’il faut pour bien faire. J’étais bien hier, comme aujourd’hui. Le team travaille vraiment bien. Je m’y sens comme chez moi, et c’est très important. » Johann a notamment essayé une nouvelle fourche sous la pluie. Enfin, il devra avoir à l’oeil un Sam Lowes qui promet aussi d’être un client de taille pour le championnat cette année. 

Stay tuned !      

Rejoignez-nous sur Facebook  

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de