Paolo Ciabatti répond à Valentino Rossi.

Après les tests hivernaux à Sepang 2, Valentino Rossi s’exprimait ainsi : « Je me fais du souci à cause de Ducati. L’année dernière, leur moto n’était pas si mauvaise. Sur un tour, ils ont l’avantage du pneu arrière plus tendre. Leur nouvelle moto semble meilleure et tous les pilotes sont très satisfaits. S’ils progressent encore un peu, ils pourront effectivement se battre avec les Yamaha et les Honda ».

Depuis, la Ducati a marqué de son empreinte les tests au Qatar et font, pour beaucoup, figure d’épouvantail pour le premier Grand Prix de la saison.

Paolo Ciabatti a entendu calmer le jeu dans les colonnes du site Speedweek.com
D’une part car la GP 15 est encore très jeune et qu’il ne faut pas « vendre la peau de l’ours », d’autre part parce que le Directeur de Ducati Corse aimerait bien conserver certains avantages en 2016.

Il est vrai qu’au moment de décider de ces derniers, à savoir l’essence, les pneus, le nombre de moteurs et leur développement, ça commence peut-être à faire beaucoup pour une moto qui n’a plus vraiment l’air d’être en difficulté…  

Paolo Ciabatti: «Je suis heureux d’entendre que Valentino compte à nouveau sur nous. Je ne pense pas que nous soyons prêts à nous battre pour le titre mondial. Ce n’est pas notre objectif et ceux-ci ont été clairement été énoncés par Dall’Igna. Pour le moment, nous sommes aux prises avec des maladies de jeunesse de la GP15, mais nous sommes dans une tendance positive. Nous voulons gagner une course avant la fin de la saison, et notre programme est axé en fonction de cette ambition. Si le top des pilotes, à commencer par Rossi, estime que nous sommes une force sur laquelle compter, cela récompense notre travail. Mais nous savons que nous avons encore beaucoup de travail à faire. Voyons quand nous pourrons défier Honda et Yamaha. Nous ne voulons pas rester la troisième force ».

Par ailleurs, Bridgestone vient d’annoncer un nouveau pneu arrière Extra-Hard (filets jaunes). Quand il sera disponible, c’est-à-dire ponctuellement à partir de l’Argentine, cela donnera de fait accès à Ducati au pneu arrière Hard, quelque chose qui leur a parfois manqué l’année dernière. Cette nouvelle offre va-t-elle favoriser les courses des Ducati, tout en conservant l’avantage du pneu Medium pour les qualifications ?

Paolo Ciabatti : « Jusqu’à présent, le pneu arrière plus tendre nous a juste aidé en qualifications. En 2014, nous n’avions pas le pneu arrière dur, qui aurait été le meilleur choix pour la course. Mais les règles sont les règles et nous en avions convenu ainsi. L’année dernière, les pneus tendres ne nous ont procuré aucun avantage pendant la course, nous allons voir comment cela se passe cette année. Cela dépendra aussi de la façon dont la GP15 ménagera ses pneus. Pour nous, il est plus important de réussir une bonne course, que d’être forts en qualifications. Je crois qu’avec notre nouvelle moto, nous serons bien en qualifications, d’une manière ou d’une autre ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de