Marco Melandri déjà résigné?

En avançant son arrivée en MotoGP d’une saison, il est clair qu’Aprilia n’avait pas grand chose à proposer à ses pilotes si ce n’est de développer une machine qui, à l’instar de Ducati en 2014, devrait déboucher, en 2016, sur une MotoGP que, à ce stade, Noale ne peut qu’espérer compétitive.

Pas évident donc pour les pilotes actuels de trouver la motivation nécessaire pour combattre en piste.

Ça ne l’est pas pour Bautista, même s’il ne croulait pas sous les propositions, ça l’est encore moins pour Melandri qui, en Championnat du Monde Superbike, se battait pour le titre et qui, comme on le sait, ne débordait pas d’envie de revenir en catégorie reine.

Bon denier de presque toutes les séances d’essais hivernales, l’Italien souffre et ne se réjouit pas vraiment de monter en piste.

« Sincèrement, pour moi, c’est une journée normale. Il n’y a pas cette tension et cette adrénaline que vous ressentez quand vous partez pour vous battre pour la victoire. Je ne suis pas sous pression et je pense que je ne pourrai pas non plus la mettre aux autres ».

Le travail d’Aprilia, en 2015, est pharaonique mais avec un tel état d’esprit, difficile de voir en Melandri l’homme qui pourra faire avancer les choses! Dommage.

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : GPOne

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de