Qatar, QP : Hernandez et Petrucci s'invitent chez les grands !

Ils n’apparaissent que rarement dans nos colonnes, alors il n’est que justice de saluer ici leur exploit d’hier, les deux titulaires du team Pramac ayant qualifié leur Ducati GP 14 en 5 et 9ème positions, soit immédiatement devant et derrière les deux Yamaha officielles. Excusez du peu!

Certes, cela est dû en partie à l’utilisation de pneus Soft non-autorisés aux pilotes Factory.
Mais cet avantage était déjà disponible l’année dernière et, pourtant, les GP 14.1 et GP 14.2 n’avaient pas l’habitude d’être à pareille fête…
Est-ce à dire que Ducati les aurait « revisitées », en profitant de l’expérience acquise avec la GP 15?
Toujours est-il que leurs pilotes, colombien et italien, ont su en tirer le meilleur et les imposer dans le Top 9 : bravo à eux! 

Yonny Hernandez, 5ème, 1’54.675 : « C’est un super chrono et je suis très heureux. Le travail de l’équipe entière s’effectue dans la bonne direction. Nous sommes à un niveau significativement meilleur que l’année dernière. Le feeling avec la moto est vraiment bon. Je dois remercier Ducati et Pramac pour m’avoir donné l’occasion d’être impliqué dans ce projet ambitieux. J’espère continuer à m’améliorer. Je veux travailler dur et apprendre, en essayant de donner mon meilleur, séance après séance, course après course. Demain ? L’heure de vérité. Nous nous battrons à 100 % pour faire du mieux possible et essayer de finir dans les dix premiers ».

Danilo Petrucci, 9ème,  1’54.876 : « Nous avons eu une certaine malchance en FP3. Cela m’a mis très en colère, mais m’a donné l’énergie de faire face à la Q1 : j’ai roulé tout seul et fait un très bon chrono. Durant le deuxième moment d’attaque de la Q2, je roulais très vite mais j’ai fait une petite erreur dans le virage 9, ce qui ne m’a pas permis d’établir un meilleur chrono. Mais je suis très heureux et je remercie l’équipe pour l’excellent travail fait ce soir. La course sera très dure. Je serai avec les meilleurs pilotes et j’essayerai d’apprendre autant que possible. C’est ma première course avec une Ducati et j’espère bien gérer cette nouvelle situation. Je savais que je pouvais être compétitif et je voulais l’être. C’est une nuit magnifique. J’espère la reproduire demain ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de