MotoGP, QP : Pol Espargaro exaspéré par sa dixième place

Au terme des qualifications, il y avait clairement deux ambiances très différentes dans le paddock du MotoGP à Losail. D’un côté, des troupes Ducati bruyantes et festives, heureuses d’une démonstration de force plaçant trois Desmosedici dans les cinq premiers. De l’autre, un auvent Yamaha sous lequel on trouvait des hommes pétrifiés murés dans un silence assourdissant, les yeux rivés sur une grille de départ où les quatre M1 avaient difficilement trouvé place dans le top 10. Un top 10 fermé par un Pol Espargaro qui, lui, n’avait pas sa langue dans sa poche. 

Il s’est excusé ensuite, mais à chaud, le frère d’un Aleix qui partira juste derrière lui avec la Suzuki a clamé tout haut ce que l’on pense tout bas à Iwata : « je suis vraiment excédé par ce règlement. C’est totalement injuste. Ceux qui en bénéficient n’y sont pour rien. Ils tirent le plus normalement du monde partie de la situation. Nous, on fait le maximum avec ce que l’on a et on est contraints de prendre bien plus de risques qu’eux car on n’a pas droit à ce pneu arrière plus tendre. En plus on n’a pas non plus la dernière évolution de la moto officielle. Les pilotes satellites sont actuellement les plus désavantagés du plateau. » 

Voilà, ça s’est dit. Un coup sur le règlement, une petite remarque pour Yamaha et on en reste là. Pol Espargaro accepte que Dovizioos et Iannone soient devant. Mais le duo Pramac, non. Et puis pas un mot sur son équipier Bradley Smith, héroïque septième après être sorti de la Q1 avec des pneus plus très frais. Enfin, il reste la course pour se refaire. Mais là aussi, ça coince… « en course, on aura tous les mêmes pneus, on sera plus devant. Car on ne peut pas être plus derrière ! Ce sera intéressant de voir ce qui va se passer. Cependant, même si les Ducati Pramac vont glisser dans le classement, elles auront tout de même assez de puissance pour rester avec nous en début de course. En pneus usés, notre moto est bonne. Il faudra être en mesure de passer les Ducati dès le début de course. » Voilà qui promet… 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Rejoignez-nous sur Twitter


 

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de