Marquez s’offre une belle remontée…et flingue Bautista ! Tant pis pour lui ?

Lorsqu’au moment d’aborder le premier virage, Marc Marquez redressait la moto et tirait tout droit pour reprendre la piste en dernière position, nous avions tous en tête le scénario incroyable de la course du Mans 2014.

En effet, on se souvient que suite à un accrochage évité de justesse avec Lorenzo, Marquez avait repris la piste loin derrière les premiers ce qui ne l’avait tout de même pas empêché de gagner.

Et hier, l’Espagnol ne mettait  longtemps pour reprendre sa marche en avant puisqu’après trois tours il pointait déjà à la 10ème place.

Pourtant, cette fois, sa remontée fantastique n’allait pas au-delà de la cinquième position, la faute aux Lorenzo, Dovizioso, Rossi et Iannone qui imprimaient un rythme d’enfer à la course.     

« Nous pouvons être heureux parce que nous avons récupéré onze points importants alors que nous aurions pu facilement repartir d’ici sans la moindre unité. C’était une course difficile, au cours de laquelle j’ai commis une erreur au premier virage, et où j’ai rétrogradé à la dernière place. J’ai donc dû faire un retour et pousser fort pendant toute la course, mais à la fin je ai vu que je ne pouvais pas revenir sur le groupe à l’avant. Le point positif que je vais retirer de la course d’aujourd’hui, c’est que nous avons roulé à un rythme similaire à celui du groupe de tête. A Austin nous allons continuer à travailler dur, avec une volonté encore plus forte de bien faire ».

Si Marc Marquez est heureux, Alvaro Bautista, de son côté, l’est beaucoup moins puisqu’il est la grande victime de la remontée du double Champion du Monde.

En effet, dans un grand numéro de « bouge-toi de là que je m’y mette » le pilote Repsol Honda lui ravageait complètement la zone du frein avant.

Comme on peut s’en douter, à la fin du Grand Prix, il ne décolérait pas puisque son compatriote venait de mettre fin prématurément au premier test grandeur nature de la nouvelle Aprilia. 

« Malheureusement, la ‘course-test’ que nous avions programmée a pris fin dès le premier tour ! Marquez a pris un mauvais départ et a voulu récupérer des positions rapidement, mais sans tenir compte de la présence d’autres pilotes sur la piste Au virage 6, il s’est glissé entre moi et Barbera, je ne sais pas comment, et il a détruit toute la zone du frein avant, câblage et capteurs. Il était impossible de continuer. Je suis désolé parce que Marc est un gars sympa, mais ce n’est pas la première fois qu’il est trop agressif dans des situations comme celle-là. Je pense que ce serait juste de le lui signaler parce que c’est dangereux. Aujourd’hui, j’ai eu de la chance parce que je ne suis pas tombé, mais j’aurais pu me blesser ».

Il est vrai qu’à ce niveau, Marquez a un passé chargé, on pense à Lorenzo à Jerez, Pedrosa au Motorland d’Aragon, Aegerter à Valence, mais aussi à Corsi, Wilairot, à Lüthi sur ce même circuit de Losail et d’autres encore…mais puisqu’on ne dit jamais rien (ou presque)…

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook  

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de