Première pole et première victoire pour Alexis Masbou au Qatar

Avant de s’envoler pour le Qatar, Alexis Masbou n’avait pas dissimulé son objectif pour la saison 2015 : se battre pour le titre.

Il prenait donc la direction de Doha avec la ferme intention de réussir une belle course même si, comme il l’avait rappelé, le manque de roulage avec le matériel 2015 risquait de lui être préjudiciable.

En conséquence, les premières séances de l’année allaient se révéler déterminantes pour le pilote RTG afin de préparer au mieux la qualification. Ce dernier exercice n’ayant pas toujours été celui dans lequel il excellait le plus, Alexis avait décidé de travailler sur cet aspect en hiver et le moins que l’on puisse dire, c’est que sa tactique allait se révéler payante !

En effet, au bout d’une séance palpitante, il décrochait la pole position, la première de sa carrière et s’offrait une incroyable chance de débuter la saison de la meilleure des manières.

Chance qu’il ne laissait d’ailleurs pas passer puisque après 18 tours de combat acharné, c’est lui qui franchissait la ligne d’arrivée en premier et s’offrait ainsi les 25 unités mises en jeu ! Que rêver de mieux pour commencer la saison ?     

Alexis Masbou : « Je suis bien évidemment satisfait de la réussite de ce week-end d’autant plus que c’était un peu inattendu car nous arrivions à Losail sans quasiment avoir de références sur le châssis 2015. Mais au final, la progression sur l’ensemble des sessions a été importante et dès la qualification, nous avons senti que nous étions en mesure de gagner la course. Quant au Grand Prix en lui-même, il s’est déroulé presqu’entièrement comme je le voulais en restant la plupart du temps aux avant-postes et en me battant pour la première place. Vers la mi-course, j’ai perdu un peu de temps en me bagarrant avec Fabio (Quartararo) et nous nous sommes fait dépasser par un groupe de cinq ou six pilotes. Heureusement, j’avais assez de vitesse que pour revenir rapidement sur le groupe de tête et pour participer à la grosse bagarre des trois derniers tours. Nous étions huit et après les avoir remonté un à un, j’ai pu passer Enea Bastianini, sur la ligne d’arrivée et remporter mon premier succès de la saison. La satisfaction est évidemment grande, que ce soit pour moi ou pour l’équipe que je remercie au passage. Je quitte Losail avec 25 points en poche mais je ne tombe pas dans l’euphorie car dans deux semaines, à Austin, 25 autres points seront en jeu. »  

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de