Le point sur Dani Pedrosa : une décision à venir et le soutien de Marc Marquez



Après un Grand Prix du Qatar en forme de désillusion et, surtout, de confirmation d’un mal tenu secret qui le rongeait depuis déjà un an, Dani Pedrosa a tombé le masque. En l’occurrence, c’était celui de la douleur et de la frustration de ne pas pouvoir lutter avec son prodigieux et teigneux équipier Marc Marquez à cause d’un avant-bras droit tétanisé par le syndrome des loges. En plus de cette frustration, l’Espagnol a dû faire face aux commentaires doutant de son talent, d’autant plus insistants qu’ils étaient logiquement ignorants de son handicap. A la souffrance physique s’est ajouté un moral qui a fini par éclater en morceau sur le tracé de Losail. Honda savait, le team manager du HRC Livio Suppo est d’un soutien précieux. Maintenant, tout le monde est au courant, sauf d’une chose, subodorée peut-être mais encore jamais dite par Dani : la suite de sa carrière. 

Au premier aveu, d’une clarté brutale, le message excipé d’une réelle lassitude qui induisait une retraite toute proche. Puis les choses se sont figées. Il faut aussi, sur le sujet, de la pudeur et du respect. Ceux-là même qui ont animé le commentaire de Marc Marquez : « au Qatar, je n’ai pas pu parler à Dani. La seule chose que je peux dire c’est que j’espère très sincèrement qu’il va trouver une solution et qu’il sera de retour le plus vite possible sur sa Honda. Il est très fort et il sait parfaitement comment faire face à ce genre de problèmes et à ces situations difficiles. » 

Sur son blog hébergé par le HRC, Dani Pedrosa s’est exprimé pour la première fois depuis sa révélation au Qatar. Confirmant sa situation médicale, il a précisé : « nous réfléchissons à une solution, mais il m’est apparu clairement lors de ce premier Grand Prix que je ne pouvais pas rouler en donnant le meilleur de mes capacités. C’est tout ce que je peux dire pour le moment. J’espère vous donner de bonnes nouvelles bientôt et je prendrai une décision ces prochains jours. » Puis il a conclu : «s’il y a une chose que j’ai apprise durant ma carrière c’est que les mauvais moments sont moins durs à passer avec le soutien des fans. Vous étiez avec moi lorsque je gagnais courses et championnats mais aussi lorsque j’ai chuté, lorsque j’étais blessé, au cours des pires situations. Je suis certain que votre soutien m’aidera cette fois encore. » Allez, tout ne serait pas perdu ! 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: blogrepsol

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de