Austin ? Pour Rossi ce n'est pas l'Amérique



Le premier Grand Prix de l’année au Qatar nous aura bien gâté. Une Marseillaise en Moto3, une belle prestation en Moto2 que seule la guigne technique a gâché, et une course en MotoGP magistrale, avec un duel inattendu entre Yamaha et Ducati. Là où on attendait la promenade d’une Honda frappée du numéro 93. Vivement la suite, et ce d’autant plus qu’elle se déroulera à Austin, sur un tracé des Amériques qui est la chasse gardée de Marc Marquez. Depuis la première visite en 2013, il y est invaincu et y détient tous les records. Cette année, il arrive encore irrité du sable de Losail avec la ferme intention de prendre sa revanche. Pendant ce temps, Valentino Rossi, premier vainqueur de la saison et leader du championnat, s’apprête à faire face à un tracé qui ne lui a jamais réussi. 

Le « Doctor » n’a en effet jamais connu l’ivresse du podium sur le circuit des Amériques. Il est vrai que ce site n’accueille l’élite que depuis 2013. Une édition qu’il avait conclu à une modeste sixième place alors que, l’an passé, le bilan avait été pire : une huitième position. A 45 secondes du vainqueur Marquez. De quoi se dire que le Texas sera une toute histoire que le Qatar : « nous avons toujours souffert là-bas » avoue l’homme de Tavullia. « Malgré tous nos efforts pour y résoudre nos problèmes, nous n’avons jamais su trouver le bon compromis pour y être rapide. » 

« Les deux longues lignes droites ne nous favorisent pas. Pourtant, ce circuit est moderne et j’adore certains de ses virages. Je pense cependant que nous pourrons bien nous y comporter cette fois car la moto a beaucoup évolué. J’aimerais bien terminer sur le podium, mais ce ne sera pas facile ! » Au vu de ses difficultés, si Vale renversait la tendance à Austin, il marquerait sans nul doute un coup psychologique à ses adversaires. Dans ce cas, il faudrait faire coup double, soit enfoncer le clou en Argentine, qui sera la course suivante, sur un tracé de Rio Hondo où, là aussi, l’officiel Yamaha n’est jamais monté sur le podium… 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: crash.net


 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de