Austin : Stoner aurait voulu mais le HRC a dit non




En voilà un aveu qui va faire du bruit. Sur les réseaux sociaux, Casey Stoner vient de lâcher qu’il avait bel et bien dans l’idée de faire un retour fracassant en Grand Prix en lieu et place de Dani Pedrosa. Avec les formes cependant puisque le double champion du monde précise que cela aurait été un honneur pour lui de remplacer l’infortuné Espagnol qui passe aujourd’hui sous le bistouri. Une pige au Grand Prix des Amériques qui a été refusée par le HRC. Pour laisser Dani tranquille ou pour ne pas perturber Marc Marquez ? 

C’est une conjoncture qui met en lumière une situation au sein du HRC bien plus complexe qu’on ne l’imaginait jusque là. Avant ce message de l’Australien qui sortira de sa retraite en juillet prochain, pour faire la course d’Endurance des 08h00 de Suzuka pour Honda, on l’imaginait très tiède à toute idée de retour en MotoGP. La marque japonaise attendait seulement son bon vouloir pour profiter de ses services dans une ou deux séances d’essais avec la RC213V. Mais là, force est de constater que Casey Stoner s’est vu refermer la porte par son ancienne équipe. Il voulait aller à Austin. On lui a refusé l’opportunité. 

Casey Stoner est déçu, au point qu’il s’en excuse. Quant à Livio Suppo, le voilà lancé dans un numéro d’équilibriste pour expliquer l’affaire : « nous en avons parlé, il aurait bien aimé mais ce ne sera pas le cas. Nous venons de commencer la saison, et nous comptons une cinquième place au lieu d’une victoire. Nous devons garder notre concentration. Cela aurait été évidemment génial pour les fans, mais même s’il continue à faire des essais pour nous, il ne connaît pas la piste d’Austin. Il y aurait trop de risques avec une trop grosse attente alors que le niveau est très élevé. C’est mieux ainsi, pour tout le monde. » 

A priori, cela est mieux pour Marc Marquez puisque Livio Suppo fait bien allusion à une cinquième place au lieu de la victoire au Qatar. Ce qui est le cas personnel du double champion du monde dont on imagine mal qu’il n’ait pas donné son avis sur la question Stoner. Qui aurait donc été négatif. Marquez est maître au HRC et si le HRC veut le garder le plus longtemps possible, il serait apparemment de bon ton qu’il s’en souvienne. Comment prendra Stoner la chose ? En tout cas, le fait que ce refus survienne à la veille d’un Grand Prix qui se déroulera dans le jardin d’un Marc Marquez dominateur depuis que cette épreuve américaine est inscrite au calendrier du MotoGP, montre que MM93 goûte peu à sa situation actuelle au championnat depuis le Qatar. 

Stay tuned !  

Rejoignez-nous sur Facebook 

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: GPOne

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de