Moto3 : Alzamora ne voit pas Quartararo titré cette année



A peine arrivé sur une scène internationale, qui a aménagé son règlement en fonction de son état civil, Fabio Quartararo est non seulement l’espoir de toute la moto française mais aussi la pépite du Moto3, sans oublier le diamant brut des Grands Prix. Une considération rarement vue dans un milieu qui est encore sous le charme de l’éclosion de Marc Marquez qui est à présent la référence sur laquelle on évalue les carrières des uns et des autres. Un sacré challenge, mais le double champion du monde d’Espagne peut compter sur un encadrement hors pair géré d’une main de fer par un Emilio Alzamora qui a élevé sportivement la famille Marquez. Ses avis sont donc à considérer et l’intéressé ne s’embarrasse pas de fioritures pour les donner. Ainsi, il est le premier à dire que son poulain d’encore 15 ans a très peu de chance de jouer le titre mondial dès son arrivée en Moto3 cette saison.

Les pronostics d’Emilio Alzamora sont à étudier. L’an dernier, en pleine intersaison qui trahissait toujours des Honda atones face aux KTM, il avait déclaré sans sourciller que les machines japonaises allaient jouer le titre mondial. La conjoncture d’alors ne lui donnait nullement raison, et on a vu la suite. Cette fois, et après le premier Grand Prix de l’année au Qatar, le même ancien champion du monde de feue la 125cc précise qu’il ne voit guère Fabio Quartararo jouer la couronne suprême en 2015 : « les gens parlent beaucoup de Fabio et ils disent qu’il pourrait être titré dès cette année » commence celui qui a connu la joie de remporter un championnat en 1999. « Mais notre but est seulement de préparer la saison 2016. La réalité est que Fabio a seulement pour objectif de remporter le classement du meilleur débutant. C’est tout. »

« Certes, on est encore loin d’imaginer ce que sera la situation à la veille du dernier Grand Prix à Valence. Mais les intentions de nos sponsors et de notre équipe sont différentes de celles du public. Nous savons que les chances de titre de Fabio sont infimes. Je les estime à peut-être 5%. Il est trop tôt pour le comparer à Marc Marquez. Il a le potentiel, mais il faudra voir comment cela va se passer en Moto3, puis, après, en Moto2. Cette dernière catégorie est très difficile. Il ne fait aucun doute que Fabio est rapide, il comprend beaucoup de choses, il échange beaucoup avec son chef-mécanicien sur toute la moto, il a un bon ressenti et un bon retour. Nous pouvons lui offrir ce qu’il faut pour réussir. Il est avec Honda et bénéficie de l’expérience acquise en 2014. Il est entre de bonnes mains. C’est sur les pistes qu’il ne connaît pas que nous cernerons mieux le potentiel de Fabio.» Laissez-le tranquille et laissez nous faire, c’est aussi le message distillé par Emilio…

Stay tuned ! 

Rejoignez-nous sur Facebook  

Rejoignez-nous sur Twitter

Source: speedweek

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de