Hervé Poncharal félicite Louis Rossi et met en garde ses pilotes



A Losail, si une Mistral a réussi un bon résultat ce n’est ni celle de Schrötter, ni celle de Cardus, les deux pilotes Tech3, mais bien celle de Louis Rossi.

Une belle révélation pour Hervé Poncharal qui, aujourd’hui encore, se réjouit que le Français ait pu réussir son meilleur résultat en Moto2 au guidon d’une de ses motos, même si elle roule sous les couleurs de Tasca Racing.

En revanche, le Team Manager n’a pas caché sa déception vis-à-vis de ses pilotes qui entre l’énorme boulette de Cardus et la seizième place de Schrötter, ne lui ont pas donné beaucoup de motifs de satisfaction au Qatar.

Il attend désormais de ses pilotes une réaction à Austin car comme il le rappelle dans notre interview exclusive, « la roue tourne vite » ! Un véritable coup de semonce et une tentative de réveil des troupes qui devront tirer les conclusions en cas d’échec !   

GP-Inside : Hervé, à Losail, la meilleure Mistral était celle de Louis Rossi.

Hervé Poncharal : Sur notre performance de Losail, il y a deux manières de voir les choses. La positive, c’est que Louis Rossi a réussi sa meilleure performance en Moto2, qu’il l’a obtenue à la régulière en partant mal mais en remontant un grand nombre d’adversaires et avec un écart minime par rapport aux hommes de tête. De plus, on sait qu’il a réalisé très peu d’essais, que son équipe technique est encore en construction. Je suis excessivement content que Louis réussisse sa meilleure performance avec une Mistral et que la sauce commence à prendre entre son équipe technique et lui d’une part et puis entre son équipe et nous d’autre part.

GPi : la négative…

H.P. : Je ne vais pas passer par quatre chemins, je suis très déçu de nos deux pilotes ! On a une machine qui est au moins au niveau de celle de Louis. On a fait plus d’essais, on a vraiment mis tous les atouts qu’on pouvait mettre de notre côté. Ricky Cardus a réalisé une qualification correcte, il a réussi un début de course performant et à un demi-tour de la fin, alors qu’il avait la onzième place et que c’était trop risqué d’aller chercher Baldassarri qui avait quelques dixièmes d’avance, il se met par terre ! J’étais vraiment en colère parce que c’est une énorme faute ! Que tu fasses onze ou dix, il y a un point d’écart et c’est tellement important de commencer le championnat avec des points que je ne décolère pas.

C’était une belle occasion avec les chutes des pilotes devant, après des essais hivernaux compliqués et un week-end difficile, de terminer sur une note positive. Je pense que parfois les pilotes ne se rendent pas compte de tous les efforts et de tout le travail accompli par l’équipe pour en arriver là où on en est et pour moi c’est une faute énorme !

Alors c’est vrai qu’on peut commettre des fautes mais c’est dommage, d’autant plus que ce n’est pas un pilote qui a 14 ou 18 ans !

GPi : Et Schrötter c’est encore pire !

H .P. : Là je ne comprends absolument pas ! Il a été dominateur sous la pluie à Jerez, avant que le week-end ne commence il était très très confiant et là, il n’a même pas été l’ombre de lui-même, pas l’ombre de ce qu’on peut espérer de notre pilote leader. J’ai du mal à comprendre ! C’est une grosse déception et il faut absolument qu’il se ressaisisse parce que voilà, c’est une course mais encore une fois, la première course est importante. Marcel est jeune et a du potentiel mais bon, quand on voit ce week-end et comment certains de ses compatriotes ont fonctionné, nous ne pouvons être que déçus.

GPi : Bilan  peu reluisant donc !

H.P. : Oui, je suis déçu. Il faut toujours être à l’écoute de son pilote et essayer de l’aider. C’est évident qu’il doit être loin d’être satisfait de son début de saison mais il y a aussi à un moment donné où, à force d’être trop à l’écoute de son pilote et de trop dire « oui, oui, oui », il faut qu’il y ait un électrochoc ! C’est bien de toujours caresser dans le sens du poil mais des fois, il faut aussi que tout le monde se regroupe, que tout le monde se ressaisisse ! Aujourd’hui je dis à Marcel :  » on est tous derrière toi mais il faut que tu montres autre chose, que tu sois plus agressif car on sait tous que la roue tourne vite ».  

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de