Laura Rodriguez : La Suisse tient sa représentante féminine !



C’est lors d’une journée de repos, entre deux tests au guidon de sa nouvelle moto, que nous avons fait connaissance avec Laura Rodriguez, une jeune pilote suisse de 15 ans qui participera cette année à l’European Junior Cup, au sein du championnat du monde Superbike. Son accent chantant et son nom de famille s’expliquent par ses origines espagnoles. Une personne atypique que nous avons décidé de vous présenter… Un peu de féminité dans ce monde de brutes !

« Je tiens ma passion de la moto de mon papa qui est également passionné et il avait acheté une pocket-bike pour mon frère qui a alors débuté en championnat. » nous explique-t-elle. Mais Laura a décidé de piquer les jouets de son frère… « J’ai également voulu y participer, et finalement j’ai continué et lui a arrêté ! J’ai donc fait mes débuts en pocket-bike et après 5 ans sur ces motos et un titre de vice-championne de Suisse en 2012, je suis passée sur une Honda NSF 100 avant de rejoindre la Copa Honda en Espagne où j’ai appris à passer les vitesses. Mon meilleur résultat est une septième place en course. »


Au fil des années, Laura se crée déjà une petite notoriété en ayant un fan club et plus de 10000 fans sur Facebook… Presque autant que Fabio Quartararo ! Mais Laura relativise…  « Je pense que le fait que je sois une fille aide ! (rires) » Et tout cela alors que le sport moto en Suisse n’est pas très démocratisé. « Il n’y a pas du tout de circuits. On progresse plus vite en Espagne. » affirme-t-elle.  

Pour suivre les traces de ses compatriotes en Grand-Prix comme Luthi ou Aegerter qu’elle admire, la pilote compte sur le tremplin qu’est l’European Junior Cup. « Cette année sera surtout une saison pour apprendre mais la saison suivante je viserai les meilleurs résultats. » Il y aura un classement féminin au sein du championnat, mais ne lui demandez pas si elle se concentrera uniquement sur les résultats des trois autres filles qui l’accompagneront… « Non non non ! Il faut regarder le niveau le plus haut, peu importe qui y est ! »

Et peut-être devenir la Ana Carrasco ou la Maria Herrera du championnat du monde Superbike ? A suivre…  

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de