Austin, jour 1 : Valentino Rossi travaille dans deux directions.



Chez Yamaha Factory,  une seule chose semble sûre ; on n’a aucune certitude quant aux conditions dans lesquelles se déroulera la course !

Dès lors, on doit utiliser chaque minute disponible pour tenter de finaliser deux configurations, une pour le sec et une pour le mouillé.

C’est donc ce à quoi s’est employé Valentino Rossi lors de cette première journée d’essais, et c’est ce qui explique pourquoi il a pris la piste dès le debut de la FP2, alors que nombre de pilotes attendaient que l’asphalte sèche davantage. 

L’homme qui n’est pourtant pas un spécialiste des essais a obtenu un certain succès même si du travail reste encore à faire. Comme à son habitude, il ne travaille que pour une chose; la course de dimanche. 

Valentino Rossi, 6ème : « il est important de rouler sur le mouillé car l’année dernière, je n’ai jamais eu un bon feeling avec la YZR-M1 dans ces conditions. Nous avons beaucoup changé les réglages de la moto et, aujourd’hui, j’ai fini 4ème sur le mouillé, ce qui n’est pas si mal, même si je me sens mieux sur le sec. Je suis seulement 6ème car j’ai rencontré du trafic et je peux faire un peu mieux que ça. Nous devons encore travailler mais les premières impressions sur la moto sont plutôt bonnes. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de