Austin, jour 1, Ducati : Dovizioso sur le mouillé, Iannone sur le sec !



Perdre 2 litres d’essence pour la course et utiliser les mêmes pneus que tout le monde n’a pas empêché Andrea Dovizioso d’obtenir le meilleur temps ce matin sous la pluie.

Et, s’il fallait une preuve supplémentaire que les Italiennes sont comme des poissons dans l’eau sous l’eau, on comptait à un moment pas moins de trois Ducati dans le Top5 et cinq dans le Top9, même si, au final seul Andrea Iannone ne s’est pas montré à l’aise au guidon de sa moto bolognaise.

Il s’est fort heureusement rattrapé cet après-midi sur piste sèche, et de belle manière, en prenant la direction des rouges, à 3 dixièmes de Marc Marquez.

A noter que les GP 15 ne semblent pas utiliser leurs ailerons sous la pluie.

Andrea Iannone, 2 ‘ 05.190, 3ème : « Je suis satisfait de la façon dont la journée s’est terminée. Ce matin, en FP1, c’ était un peu plus difficile pour moi parce que je n’avais pas un bon ressenti avec la moto sur le mouillé. Cependant, l’après-midi, j’ai réussi à être plutôt rapide avec la moto dans sa configuration pour le sec, et j’ai eu un bon feeling avec la GP15 dès le début de séance ; j’aime la façon dont elle se comporte et je suis donc satisfait de notre situation à l’heure actuelle. Nous verrons comment seront les conditions météorologiques demain. C’est attendu pluvieux et il est très important d’être en Q2. »

Andrea Dovizioso, 2 ‘ 05.646, 5ème : « Tout compte fait, aujourd’hui a été une journée positive, même si les conditions ont été plutôt particulières. Mais nous sommes heureux parce que nous avons été rapides, tant sous la pluie que sur le sec. Cette après-midi, le but principal était de rester dans les 10 premiers  parce que demain matin il pleuvra probablement. Malheureusement nous n’avons pas pu beaucoup travailler avec les réglages pour le sec, j’ai  seulement fait quatre tours et le sentiment avec la moto n’est pas encore assez bon. Nous devons améliorer diverses choses, tant pour le mouillé que pour le sec, si nous voulons nous battre pour le podium demain, mais les limites de la moto sont assez semblables dans les diverses conditions météorologiques et, donc, nous devons de toute façon travailler demain pour essayer de les repousser. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de