Austin, Redding : en seconde ligne avec les grands



Il avait quitté le Qatar furieux d’une douzième position qu’il a lui-même estimée comme inacceptable. Scott Redding n’est pas du genre à se contenter d’accessits et il n’a pas échangé une RCV1000R contre une RC213V pour réaliser les mêmes résultats. Dès le Grand Prix des Amériques, second rendez-vous du calendrier, il voulait redresser la barre avec sa toute nouvelle équipe Estrella Galicia 0,0 Marc VDS. Mission accomplie pour le pilote de 22 ans.

Car le voici sixième sur la grille de départ. Une seconde ligne qui le met au milieu des grands et à portée de son objectif cette année, le compatriote Cal Crutchlow. Qualifié d’entrée dans les dix premiers ce qui lui a fait oublier les affres du repêchage, le Britannique visera les gros points ce dimanche. Voire plus si affinités, car il n’aura pas peur de la pluie si celle-ci devait s’inviter : « nous avons finalement trouvé notre chemin avec cette moto. On a eu du mal au Qatar, mais nous en sommes néanmoins repartis avec une idée d’où aller, et je pense que les chronos que j’ai réalisés depuis le début du week-end prouvent que nous ne nous sommes pas trompés. »

«  On a progressé à chaque séance en améliorant les chronos et en réduisant l’écart sur les pilotes de pointe. Mon rythme en conditions de course est aussi bon, et il faut que l’on continue à travailler de la sorte, step by step. On peut s’attendre à tout, demain, avec la météo, de la pluie, du sec, un changement de moto… J’ai un bon rythme dans toutes les conditions et on a aussi fait des essais de changements de moto. Même si je préférerais courir sur le sec, nous sommes prêts à affronter ce que la météo nous réserve. »

Stay tuned ! 

Rejoignez-nous sur Facebook 

Rejoignez-nous sur Twitter


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de