Andrea Dovizioso : « je me sens très fort au corps à corps »



En 2014, à Austin, Andrea Dovizioso avait déjà pu grimper sur le podium. Toutefois, à l’époque, il avait conclu la course à 20 secondes de Marquez et pas l’ombre d’un instant il n’avait pensé être un adversaire pour l’Espagnol dans la lutte pour le titre.

En 2015, les choses sont désormais bien différentes puisque c’est sur la seconde marche du podium qu’il est monté, à moins de 4 secondes du vainqueur et qu’au moment de quitter Austin, l’Italien pointe à la seconde place du classement général, une petite unité derrière Valentino Rossi et 14 devant Marquez.

La Surpuissante mais aussi suralimentée Ducati fonctionne et sur des circuits de vitesse, elle se révèle être tellement redoutable qu’elle en fait peur à ses adversaires.

Toutefois, avec une traction et un freinage à améliorer, Dovi est conscient qu’il est trop tôt pour dire s’il sera compétitif sur tous les tracés. Jerez sera probablement un bon juge de paix mais en attendant, les Ducati sont là, les gros points pris ne seront plus à prendre et par-dessus tout, Dovizioso est en confiance, ce qui fait de lui un adversaire redoutable à qui il ne faudra pas laisser la moindre occasion de s’imposer.   

« C’est un résultat spécial, au-delà de ce à quoi nous pouvions nous attendre. Il y a encore des domaines à améliorer, comme le freinage et la traction, mais la vitesse, nous l’avons. Je m’explique: par rapport à Marquez et à Rossi, il nous manque encore quelque chose pour jouer la victoire sur toutes les pistes, mais ce ne sont que des détails. C’est normal, nous avons besoin de temps pour comprendre comment et dans quelle mesure nous pouvons encore nous améliorer, bien que je pense qu’il y ait de la place pour les progrès. La base est bonne, mais avoir l’objectif de gagner une course ou de gagner chaque course et le Championnat du Monde sont deux choses différentes, nous devons travailler sur les détails, mais nous sommes-là !

Je suis d’accord avec Marc Marquez quand il dit que Valentino est son adversaire principal en raison de son expérience et des titres qu’il a gagné. Mais Marquez sait aussi qu’il doit nous tenir à l’œil. Je me sens très fort dans la bagarre au corps à corps et nous pouvons encore améliorer la GP15 ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de