Rossi : « avant, à Austin, je ne voyais Marquez qu’à la conférence de presse du jeudi »



Hier, à Austin, Valentino Rossi n’a pas gagné et il n’a pas non plus été deuxième mais pourtant, l’Italien a suffisamment marqué l’esprit de Marquez pour qu’il s’accorde à le désigner comme étant son adversaire principal pour le gain de la couronne.

Et en effet, là où les saisons précédentes, Austin avait été des courses sans pour l’Italien, en 2015, il était bel et bien présent et c’est certainement lui qui enregistre la progression la plus significative par rapport à la saison précédente.

Cette troisième place, sur un circuit où la M1 rencontre depuis toujours des soucis d’usure prématurée de la gomme avant, vaut son pesant d’or puisqu’elle lui permet de conserver la tête du classement général, d’enfoncer le clou par rapport à son équipier et surtout, de faire le plein de confiance avant l’Argentine et le grand retour en Europe.     

« Sur papier, Austin est le circuit le plus difficile pour moi et pour la Yamaha. Dans le passé, je devais me battre juste de finir la course. Cette année, les choses se sont améliorées : je suis toujours resté dans les premières places dans les libres et sur le mouillé. J’ai aussi pu voir Marquez pendant toute la course, alors qu’habituellement, je ne le vois que lors de la conférence de presse du jeudi…

C’était une course étrange, je n’ai jamais été en mesure de pousser ou de piloter détendu parce qu’après 5 tours, le pneu avant était quasiment détruit. Pour appeler ça un week-end parfait il aurait fallu que je batte Dovizioso, ça aurait été des points importants pour le championnat, mais il était plus rapide que moi. Je savais qu’il allait me passer au deuxième virage parce qu’avec les problèmes de pneumatique, j’étais très lent à cet endroit.

Pour moi, le medium n’était absolument pas une option, d’ailleurs même l’extra dur n’a pas été suffisant, il m’aurait fallu l’extra extra dur (rires) »

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : GPOne

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de