On recherche toujours la boîte noire de la MotoGP 2016…



2016 et son boîtier unique arrivent à grands pas (surtout si l’on considère que les tests post-Valence en font partie) et, si tous les principes sont clairement définis, on ne sait encore rien de ce qui remplira la fameuse boîte noire…

D’un côté, un trio Dorna/Corrado Cecchinelli/ Magneti Marelli qui attendent maintenant que les membre de la MSMA se mettent d’accord. Pour le moment, le logiciel utilisé pour les Open et qui est censé servir de base au boîtier 2016, est accusé de revenir « 2 ou 3 générations en arrière » mais curieusement capable de gérer les boîtes seamless des Ducati Avintia (à l’inverse de celles des Honda et Yamaha?)…

De l’autre, la MSMA, avec Honda et Yamaha possédant des logiciels beaucoup plus performants, surtout dans le domaine de la gestion du moteur, plus Ducati, évidemment très proche de Magneti Marelli et Corrado Cecchinelli…

Selon Speedweek, le ton monterait entre les Japonais et les Italiens, puisque le site en question reporte des propos comme quoi « le HRC n’acceptera pas le logiciel de Magneti Marelli pour 2016 ».

Et pour bien montrer aux Italiens que les Japonais sont solidaires, « Honda et Yamaha se sont montrés mutuellement leur logiciel et ont mis tous les secrets sur la table ».

Les constructeurs ont encore jusqu’au 30 juin pour développer leur logiciel, puis il faudra trouver un accord pour savoir quoi mettre dans la boîte noire.

Au vu des dernières performances des Ducati et des rumeurs reportées plus haut, il semble évident que les Japonais sont maintenant légèrement saturés de la sauce bolognaise et entendent imposer un logiciel « Hondamaha », auquel Ducati aurait évidemment accès, sans toutefois en connaître par avance toutes les finesses…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de