Argentine, MotoGP, FP3 : les Honda reprennent la main !



Hier matin, la piste des MotoGP était plutôt sale et venteuse. Elle s’est notablement améliorée l’après-midi, mais ce qui a vraiment permis à Aleix Espargaro de s’imposer à deux reprises, outre son talent, ce sont aussi les pneus que les Factory entendaient conserver pour aujourd’hui et pour la course, afin de ne pas les gaspiller sur une piste encore assez peu adhérente.

Ce matin, celle-ci est non-seulement propre et  moins venteuse, mais aussi envahie par un plaisant soleil argentin qui chauffe l’air à 21° et le sol à 25°, soit des conditions idéales.

Autrement dit, logiquement, les choses sérieuses commencent maintenant et le 1’38.776 du pilote Suzuki ne devrait pas tenir bien longtemps…
On gardera également en mémoire le 1’37.683 de Marc marquez en 2014, record du circuit.

Pourtant, les premiers tours de cette FP3 montrent bien que les pilotes travaillent déjà pour la course, les Yamaha et Honda étant en Extra Hard (filets jaunes), les Ducati et les Suzuki en Hard (filets rouges).
En conséquence, aucune amélioration n’est à noter durant les premiers et seconds runs, et Bradley Smith, 14ème, n’est toujours alors toujours pas qualifié d’office en QP2.

Fort heureusement pour les spectateurs qui commençaient à s’endormir, le dernier run voit quelques pilotes, dont Marc Marquez , Bradley Smith et Jorge Lorenzo, faire monter leur option tendre afin de tenter d’améliorer leurs chronos.
L’effet est immédiat, le pilote Tech3 s’installant à une 7ème place provisoire, celui du team Repsol en première position (1.38.602).

Dès lors, c’est une pluie d’attaques, chacun avec ses armes; Maverick Vinales et Eugene Laverty se hissent  en 4ème et 5ème positions provisoires grâce à leur Medium arrière, Cal Crutchlow et Pol Espargaro n’étant pas en reste avec leur Hard;  2ème et 6ème.

Les deux dernières minutes voient les favoris produire leur effort et assurer la QP2, tout comme les outsiders Petrucci, Vinales et Redding, le tout au grand désespoir des pilotes Tech3 qui se voient tous les deux reléguer en QP1.

Mike Di Meglio conclue ces trois séances d’essais libres comptant pour la qualification à une 22ème place provisoire, Loris Baz à la 24ème.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de