Argentine, qualification : Andrea Iannone est comblé



Pour le troisième Grand Prix de l’année il y aura encore et toujours une Ducati sur la première ligne de la grille de départ. Pourtant, sur le tracé de Termas de Rio Hondo, rien n’a été simple pour des rouges qui se sont vus exclus de la première rangée jusque dans les dernières secondes, moment où Iannone a dégainé. Le cadet des Andrea dans le box de Borgo Panigale poursuit donc la belle série. Mais en course, ce sera une autre histoire. 

Car l’avantage du règlement qui permet de jouir d’un pneu tendre risque de se révéler comme un handicap sur la durée d’une course qui ne pourra être assumée avec des gommes très dures. Ceci dit, il sera bien temps de se faire du mouron dimanche. En attendant, Iannone profite de sa première ligne : « je suis satisfait, car c’était notre objectif » commente l’Italien. « Nous avons réussi et c’est une victoire d’équipe avec laquelle nous avons cherché la meilleure solution pour exploiter les pneus tendres. » 

Un entourage sur lequel il est dithyrambique : « nous avons fait du bon travail. Mon team m’a beaucoup aidé. J’ai amélioré et mis au point ma GP15 tour après tour. Cela a été fondamental. Demain, pour la course, il sera très important de prendre un bon départ car il faudra gérer l’usure de son pneu arrière. Nous n’aurons pas l’extra-dur mais j’espère être là pour me battre aux avant-postes durant toute la course. » Nous aussi car les duels entre Marquez lui n’ont jamais engendré la mélancolie.

Stay tuned !   

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de