Argentine, conférence de presse post-qualifications : Marc Marquez



Miguel Oliveira, Johann Zarco, Andrea Iannone, Aleix Espargaro et Marc Marquez étaient présents à cette conférence de presse post-qualifications de ce Grand Prix d’Argentine.

Marc Marquez a obtenu sa seconde pole position consécutive, cette année, en utilisant une stratégie consistant à passer trois pneus arrière lors des 15 minutes de la qualification. Ayant reléguer tout le monde a plus d’une demi-seconde, et ses principaux adversaires en seconde et troisième lignes, le récent vainqueur du Grand Prix des Amériques et le vainqueur en date du Grand Prix d’Argentine explique son approche.

Marc Marquez:  » Cela a été un weekend difficile car la piste a beaucoup changé (de température). La température et l’adhérence se sont améliorée, mais cet après-midi, la température au sol s’est beaucoup élevée et c’est devenu plus difficile d’améliorer les chronos. Mais malgré cela, je me sentais bien et la pole position a été belle puisque nous avons utilisé trois pneus arrière pour essayer d’éviter que les « Extra Soft » n’obtiennent la pole position. Ce que nous avons fait.

Pour demain, nous savons que les principaux adversaires sont en seconde et troisième lignes, Valentino et Jorge, mais on essaiera de faire de notre mieux et ce sera une course intéressante puisque beaucoup de pilotes pourront être là au début et qu’on devra bien gérer la seconde partie de course.

Honnêtement, avec les deux types de pneus (Hard et Extra Hard arrière), je me sens bien. A l’avant, je préfère le Hard. A l’arrière, les deux me plaisent et cela dépendra de la température pour faire le choix. Ce sera un choix difficile mais ce sera aussi la clé de la course . Comme toujours, cela dépendra aussi de la stratégie que vous voulez utiliser; si vous voulez forcer dès le début, vous devez choisir le plus tendre, et si vous voulez garder du potentiel pour la fin, vous devez choisir le plus dur.

J’ai utilisé la stratégie des trois pneus pour la première fois l’année dernière mais c’est justement ici, quand j’ai fini les essais, que j’ai parlé avec mon team et qu’on a vu qu’il était possible d’utiliser trois pneus. Nous l’avons donc fait, et Aleix (Espargaro) a utilisé la même stratégie que moi; c’était intéressant et amusant.

Quand je fais allusion à Jorge et Valentino pour mes plus dangereux adversaires, je parle bien de cette course, et au championnat, même si c’est encore trop tôt, ils le sont également, avec « Dovi ». Mais pour demain, d’après ce que nous avons vu en FP4, Jorge, et Valentino a en particulier, ont un très bon rythme et, bien sûr, Iannone qui partira de la première ligne; c’est un pilote coriace, spécialement en début de course, et il s’élance généralement très bien. Donc ce sera un joli premier tour et on essaiera de rester calme et de comprendre la situation, car nous savons qu’au final, la partie la plus importante est la seconde moitié de course.« 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de