Argentine, conférence de presse des qualifications : Très bel hommage de Johann Zarco à Laurent Fellon !



Malgré une incontestable pression due à un Sam Lowes qui n’a rien lâché du weekend, Johann Zarco n’a non seulement pas craqué, mais a finalement obtenu une impressionnante pole position.

Le pilote français explique ses performances et son état d’esprit actuels

Johann Zarco: « Oui, après le Texas, j’ai beaucoup parlé avec le team car j’ai pu voir et comprendre que, même si la Kalex est très bonne, si je travaillais davantage, peut-être que je pourrais être encore meilleur. Notre objectif était de le faire ici et, finalement, j’ai été très rapide et en mesure de me battre pour la pole position. C’est donc une chose très positive et c’est également positif pour la course de demain car si je suis plus à l’aise sur la moto, capable d’être très rapide et constant, je pense que j’ai pas mal de chances de gagner. Maintenant, je suis second au championnat, donc le plus important est de prendre beaucoup de points. Evidemment , je ferai de mon mieux et si je peux creuser l’écart, je le ferais, mais je dois avoir une stratégie et voir ce qui se passera.
Cette année, j’ai toujours été en mesure de me battre pour la victoire.  J’ai été très malchanceux au Qatar et au Texas, je n’étais pas tellement à l’aise et c’est pour ça que je suis resté devant, car je ne pouvais pas me battre avec les autres. Maintenant, je pense que je suis prêt pour me battre avec les autres car je peux placer ma moto là où je veux . Donc si je peux obtenir cette première victoire en Moto2 demain, ce serait très bien et je l’apprécierais. »

C’est la première fois que nous voyons votre casque de si près! Qui est ce gars sur votre casque?

Johann Zarco« Je l’ai changé cette année, car l’année dernière j’avais une petite mascotte pour le fan club que nous avons en France. Maintenant, le fan club n’existe plus et j’ai voulu mettre celui qui est mon ami, mon manager, mon coach depuis le début, peut être comme Emilio pour Marc.
Pour moi, c’est Laurent, un bon gars français (rires) avec qui nous partageons une grande passion et aussi une école pour les enfants. Je voulais montrer que nous avons une société ensemble et que nous sommes ensemble. Il m’a amené là, et a dépensé une grande énergie pour que je sois bon et là où je suis, donc merci à lui car il a travaillé très dur pour cela, au début. Et nous voulons le faire aussi pour les autres, car si Zarco a pu le faire, peut-être que d’autres pourront le faire, en France.
C’est pourquoi je montre que c’est mon ami et le prends par l’épaule. On voulait le faire comme une bande dessinée mais finalement ce dessin était bien mieux pour voir les yeux et les visages;  nous sommes unis et on continue comme cela, à faire un bon travail si je …. (la voix s’étrangle d’émotion) ».


Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de