Argentine, Moto3, Course : Félin solitaire et rapide, le léopard est un excellent sprinter…




Malgré la pole position de Miguel Oliveira, Danny Kent fait figure de grand favori au départ de ce Grand Prix d’Argentine, tellement sa domination a été nette à Austin et lors des séances d’essais libres.

Une température de 21° et une piste à 29° sont des conditions proches de l’idéal pour de belles performances.
La Honda d’Alexis Masbou cale lorsque les motos partent pour leur tour de chauffe et le pilote français doit suivre la Safety car.

Autre péripétie, Romano Fenati part dernier en raison de son geste contre Niklas Ajo lors du Warm up. Sans parler des trois points retirés sur son permis.

A l’extinction des feux, c’est Miguel Oliveira qui prend la tête de course devant Danny Kent et Niccolo Antonelli.
Alexis Masbou parti 12, pointe déjà en 6ème position et Fabio Quartararo n’est pas en reste!
Ce premier tour voit un accrochage entre Maria Herrera et Gabriel Rodrigo.

Dès lors, c’est une bataille de chiffonniers qui s’installe, avec parfois 6 pilotes de front au freinage!
Les leaders s’appellent au choix Kent, Quartararo, Vinales, Antonelli, Navarro, Vazquez et Bastianini.

Au 5ème tour, Danny Kent parvient néanmoins à creuser un léger trou sur ses adversaires qui se gênent mutuellement quand Jorge Navarro chute en entraînant avec lui Niccolo Antonelli. On se retrouve donc dans la configuration suivante; Kent avec 1,8 seconde d’avance sur Vinales, lui–même possédant 7 dixièmes sur le duo Bastianini/Quartararo.
Pour la victoire, le suspens se réduit à néant car Danny Kent est en mesure d’augmenter très vite son avance et on s’apprête à assister à un « Austin bis ».
Derrière, outre la chute d’Alexis Masbou au virage #2 au 8ème tour, on note que tout le monde s’est regroupé et que les deux places restantes sur le podium seront chèrement vendues…
En voyant les deux autres Honda Leopard aux 2ème et 3ème places, on se dit que les frères Kieffer ont quand même dû trouver « un truc » dans leur préparation…

A la mi-course, Kent possède plus de 6 secondes d’avance sur le peloton composé d’une quinzaine de pilotes et emmené alors par Miguel Oliveira. Romano Fenati, bien remonté, en fait partie, tout comme Livio Loi.

La deuxième partie de course est un peu plus calme, les pilotes attendant vraisemblablement les derniers tours pour en découdre vraiment même sir les machines de Vinales et Oliveira en viennent parfois à se toucher…
Fabio Quartararo semble observer tout cela prudemment en attendant son heure mais le plus rapide de ce groupe s’appelle Romano Fenati et il pointe dans le Top5 à cinq tours de la fin de course…

A plus de 10 secondes de Danny Kent, la pression monte au fur et à mesure que les tours passent et chacun commence à vouloir se positionner dans le Top 5 pour les deux derniers tours.

A l’entame du dernier tour, le peloton est dirigé par Vazquez Vinales Quartararo et Brad Binder.
Finalement, Vazquez, Vinales, Oliveira, Binder et Quartararo passeront dans cet ordre.

Livio Loi termine 12ème, Jules Danilo a abandonné au 4ème tour. 

Au championnat, Kent possède 17 points d’avance sur Vazquez, 26 sur Bastianini et 27 sur Quartararo.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de