Argentine : Jorge Lorenzo a trouvé Rossi incroyable



Ce Grand Prix d’Argentine a été palpitant et a vibré au rythme du duel entre Rossi et Marquez. Une confrontation d’abord à distance, puis directe, et comme il ne pouvait en rester qu’un, c’est le « Doctor » qui est sorti vainqueur du combat des chefs. Pendant ce temps, Dovizioso mis à part, le reste du peloton vaquait à ses affaires, parfois tout aussi tumultueuses. Mais dans le chaudron qu’était devenu le tracé de Termas de Rio Hondo, il en est un qui a vécu un dimanche tranquille et isolé : Jorge Lorenzo. Et ce n’est pas de bon augure. 

Il va falloir se poser les bonnes questions chez Yamaha. Mais où est donc passé le « Por Fuera » de 2013 ? On peut comprendre le passage à vide de 2014, mais que dire de cette entame de saison 2015 ? Passe pour le casque au Qatar, indulgence pour la bronchite d’Austin, mais en Argentine, tous les clignotants étaient au vert. Cependant, le Majorquin est resté au rouge. Bien parti et semblant vouloir prendre la poursuite de Marc Marquez à son compte, le double champion du monde Yamaha s’est ensuite éteint pour glisser jusqu’aux frontière du top 5 d’où il a déroulé jusqu’à l’arrivée. 

Pas vraiment la prestation que l’on attend d’un prétendant au titre mondial, surtout vu le niveau actuel du plateau où le prix du mètre de bitume à conquérir a sérieusement flambé. Alors quoi ? Que s’est-il passé en Argentine. Réponse : rien : « je suis vraiment déçu et je ne m’attendais pas à terminer seulement cinquième » a grommelé Lorenzo. « Je pensais plutôt lutter pour un podium. Mais je n’ai pas été en mesure de piloter aussi bien que Valentino avec les gommes extra-dures à l’arrière. Peut-être que j’aurais finalement dû choisir les plus tendres. Je ne me sentais pas bien et je n’ai pas pu piloter comme je le voulais. » 

On le note, la gamberge reste le quotidien du numéro 99 qui ne peut que se rendre à cette évidence : « Valentino a fait une course absolument incroyable. Il a été capable de rouler plus vite que tout le monde avec le pneu le plus dur. Il est dans une dynamique incroyable. Enfin, je prends des points et nous verrons comment cela va se passer à Jerez et espérer que j’y sois plus performant. » Jorge Lorenzo comptabilise 37 points au championnat synonyme d’une cinquième position au général. Il regrette 29 unités de retard sur son équipier. Ceci dit, il est devant Marc Marquez qui est repoussé à 30 longueurs du « Doctor ». 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter


 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de