Argentine: le duel Marquez vs Rossi en graphique !



Après avoir regardé une course aussi palpitante que celle que l’on vient de vivre en Argentine, on peut la raconter grâce à plusieurs éléments. 

Tout d’abord, les images, bien sûr, même si, dans le cas de l’incident Marquez-Rossi, elles peuvent et sont d’ailleurs interprétées avec une plus ou moins grande partialité.

Puis, les commentaires des journalistes qui, là aussi, sont par nature imprégnés de divers facteurs humains, à commencer par le niveau de compétence.

Après la course, les commentaires des pilotes sont également une matière incontournable mais, en cas d’incident, pas la peine d’espérer se faire une idée juste, les points de vue s’opposant généralement de façon diamétrale.

Enfin, il y a les seules données brutes et impartiales accessibles à tout un chacun, à savoir les chronos.

Ceux du Grand Prix d’Argentine sont éloquents; il n’a fallu que 7 tours pour que le pneu arrière Extra Hard de Valentino Rossi devienne plus performant que le Hard de Marc Marquez! Quand le champion italien affirmait que le Hard ne durait que 5 tours, il exagérait donc à peine…

Mais à ce moment là, le Docteur est encore derrière Cal Crutchlow, Andrea Dovizioso et Andrea Iannone et il lui faudra encore attendre le 11ème tour pour que la voie se libère entre lui et son principal adversaire. Dès lors, on le voit sur le graphique, le 46 ne cesse de rattraper son retard sur le 93, à l’exception du tour #17 pour une raison que nous ignorons (et que nous n’avons pas vue à l’écran).

Marquez aurait déclaré avoir ralenti quand il aurait vu que Rossi allait revenir, afin de conserver « un peu de pneus » pour la bagarre? Le graphique ne le confirme pas… 

La suite, on la connaît! 

Crédit photo: D.R.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de